Publicités

10 PRINCIPES DE LEADERSHIP SELON BOB IGER, PDG DE DISNEY

Bob Iger est le président de Disney. Il gagne $66 millions par an. Après avoir commencé à travailler à 13 ans pour subvenir à ses besoins, il a été concierge d’été dans son lycée pendant son adolescence. Il grattait les chewing-gums sous les tables. À 23 ans, son premier emploi est celui de superviseur de studio chez ABC Television. Pendant les 31 années qui suivent, il occupe plus de 20 postes différents au sein de la chaîne. En 2005, il est nommé PDG de The Walt Disney Company.

C’est dans son mémoire « The Ride of a Lifetime » que CNBC est allé piocher ces 10 principes, qui l’ont aidé à réussir et qui sont pour lui, essentiels pour tout bon dirigeant. Pensant que cela pourrait en intéresser plus d’un, voici une traduction.

1- OPTIMISME

Pour Bob Iger, l’optimisme est l’une des qualités les plus importantes qu’un leader doit posséder. Un leader doit rester positif. Effectivement, personne ne veut suivre quelqu’un de pessimiste.

«Si vous vous promenez dans le hall en disant constamment aux gens que« le ciel est en train de tomber », un sentiment de tristesse va, avec le temps, imprégner la société. Vous ne pouvez pas communiquer le pessimisme aux gens autour de vous. C’est ruineux pour le moral ».

Bob iger

L’optimisme, c’est non seulement croire en vous, mais aussi en les capacités de vos employés.

2- COURAGE

Sans courage, on ne prend pas de risque. Sans prise de risque, on rate beaucoup d’opportunités. Selon Iger, le courage est la base de la prise de risque.

«Trop souvent, nous menons depuis un lieu empreint de peur plutôt que de courage, en essayant obstinément de construire un rempart pour protéger les anciens modèles qui ne pourraient pas survivre au bouleversement en cours»

Bob Iger

3- CONCENTRATION

Il est crucial de rester concentrer. Cependant, il faut diriger cette concentration sur ce qui est important à ce moment-là. Iger précise qu’il faut consacrer votre temps, énergie et ressources aux problèmes et objectifs principaux. Enfin, il ajoute qu’il est nécessaire de transmettre vos priorités de façon claire et à plusieurs reprises à votre équipe.

«Si vous n’exprimez pas clairement vos priorités, les gens autour de vous ne savent pas ce qu’ils devraient être. Le temps, l’énergie et le capital sont gaspillés »

Bob Iger

Attention tout de même à ne pas laisser votre ambition prendre le dessus et vous aveugler sur ce qui se passe dans le présent.

«En se fixant sur un futur travail ou projet, vous devenez impatient de savoir où vous êtes. Vous ne vous occupez pas assez des responsabilités que vous avez et une ambition peut donc aller à l’encontre du but recherché. ”

Bob iger

4- L’ESPRIT DE DÉCISION

La prise de décision. Savoir prendre une décision rapidement est important.

«Toutes les décisions, aussi difficiles soient-elles, peuvent et doivent être prises rapidement. L’indécision chronique n’est pas seulement inefficace et contre-productive, elle est aussi profondément corrosive pour le moral ».

Bob Iger
Image associée
Bob Iger © ABC News

992 × 744

5- ÊTRE CURIEUX

La curiosité permet la découverte de nouveaux horizons, de nouvelles personnes, de nouveaux lieux et bien évidemment, de nouvelles connaissances et idées. C’est cette curiosité qui vous aidera à comprendre votre marché ainsi que sa mutation et dynamique.

«Le chemin de l’innovation commence par la curiosité »

Bob Iger

6- FAIRE PREUVE D’ÉQUITÉ

En tant que dirigeant ou futur chef d’entreprise, il vous faut traiter vos employés avec équité et empathie. Il ne faut pas tout pardonner, mais montrer que vous êtes à leur écoute, en plus d’être compréhensible.

«Cela ne signifie pas que vous réduisez vos attentes ou transmettez le message que les erreurs importent peu. Cela signifie que vous créez un environnement dans lequel les gens savent que vous les entendez, que vous êtes émotionnellement cohérent et juste, et que vous aurez une seconde chance pour des erreurs honnêtes. ”

Bob Iger

7 – FAIRE PREUVE DE RÉFLEXION

La réflexion est le processus qui permet d’acquérir des connaissances dit Iger. Il ajoute aussi que c’est l’un des éléments les plus sous-estimés d’un bon leadership. Ce qu’il entend aussi par réflexion, c’est le fait d’être préparé. Vous devez avoir fait vos devoirs. Pourquoi ? Dans le cas où vous avez un avis à donner ou prendre une décision, vous avez suffisamment de connaissances pour appuyer vos propos / opinions. Toutefois, il faut admettre que vous ne pouvez pas être sûr à 100 %. En effet, dans toutes les décisions, il y a un risque et ce, peu importe le nombre d’informations recueillies au préalable.

8- ÊTRE AUTHENTIQUE

C’est à vous de donner l’exemple sans faire semblant. Iger dit qu’il faut être constamment authentique et honnête. Ce n’est pas facile, mais il le faut. Il faut assumer vos responsabilités et apprendre de vos erreurs.

“Donnez l’exemple qu’il est normal de se tromper parfois”

Bob Iger

9- PERFECTIONNISTE MAIS PAS TROP

D’après Bob Iger, Michael Eisner, l’ancien PDG de Disney lui a dit un jour : « Si vous croyez que quelque chose peut être amélioré, concentrez-vous sur la manière dont vous pouvez l’améliorer ». Michael Eisner ajouta ce jour-là que la microgestion est sous-estimée.

Pour Bob Iger, la micro gestion est bonne, car elle montre aux employés votre implication, cependant, si trop utilisée, elle donne l’impression que vous manquez de confiance envers ceux qui travaillent pour vous.

10- ÊTRE INTÈGRE

Aux yeux de Bob Iger, rien n’est plus important que la qualité et l’intégrité des employés et des produits d’une entreprise. En clair, votre succès dépend des normes éthiques mises en place, que ce soit pour des petites ou grandes choses. De plus, un bon dirigeant doit exiger l’intégrité de ses employés et de ses produits à tout moment.

“La façon dont vous faites quelque chose est la façon dont vous faites tout”

Bob Iger
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :