1917 : UNE IMMERSION DANS LES TRANCHÉES

Sam Mendes nous offre, avec 1917, une leçon de cinéma avec un film de guerre rafraîchissant par sa réalisation et notamment ses effets spéciaux.

Réalisé par le talentueux Sam Mendes (Spectre et Skyfall), 1917, c’est l’épopée de deux soldats chargés d’apporter un message au bataillon anglais posté au front. Une mission suicide à travers les lignes ennemies qui, si elle est menée à bien, peut sauver des milliers de soldats.

Andrew Scott et George MacKay / 1917 © Universal Pictures International France

1917 : UNE RÉALISATION ÉPOUSTOUFLANTE

Plan séquence sur plan séquence sur plan séquence. Voilà une façon de résumer 1917. Le film est un enchaînement de ce type de plans qui donne l’impression que tout a été filmé en une seule et même prise. Bien évidemment, l’équipe de tournage a usé de pas mal de techniques pour créer cette illusion. On vous invite d’ailleurs à voir le tournage. C’est bluffant.

1917 © Universal Pictures International France

La scène dans les tranchées est très immersive. On a l’impression de marcher aux côtés de notre duo. En parlant de marcher, les deux soldats se déplacent quasiment à pied durant tout le film. Oui, ça peut ennuyer les moins patients d’entre nous. En effet, malgré trois ou quatre grosses séquences de stress et d’action, 1917 n’est pas votre film de guerre typique. C’est plus un spectacle immersif. On vit ce que les soldats vivent, car on ne les lâche jamais du regard grâce aux caméras qui les suivent en permanence.

Dean-Charles Chapman / 1917 © Universal Pictures International France

LA GUERRE, LA VRAIE

D’un point de vue scénaristique, avec 1917 nous vivons la mission de Schofield et Blake, deux soldats britanniques durant la Première Guerre Mondiale. Véritable course contre la montre, leur mission est d’éviter la mort de 1600 soldats prêts à tomber dans une embuscade allemande de grande envergure.

George Mackay / 1917 © Universal Pictures International France

Tel un road-trip, on voyage avec le duo alors qu’il essaye de traverser le territoire ennemi sans se faire repérer. Bien sûr, cette mission n’est pas un long fleuve tranquille. Entre attaques surprises et l’angoisse permanente, on n’est pas souvent surpris par le déroulement de leur mission. En revanche, il faut admettre que suivre deux soldats qui n’ont jamais vraiment connu le front, change la donne. Hollywood nous a habitué au soldat invincible du régiment, celui qui n’a peur de rien. Ici, les héros ont peur et on la ressent.

George Mackay / 1917 © Universal Pictures International France

Si vous êtes fans de films de guerre, ajoutez 1917 à votre liste de films à voir plus tard. Un film à trois Oscars mérite quand même un petit coup d’œil, non ?

À LIRE AUSSI : LES OSCARS NE VALENT QUE $1 !

%d blogueurs aiment cette page :