4 FAÇONS D’AGIR AVEC LES GENS QUE L’ON N’AIME PAS

On côtoie tous des gens que l’on n’aime pas forcément, mais comment agir avec eux au travail, à l’école ou dans la vie de tous les jours ?

1 – ON NE PEUT PAS S’ENTENDRE AVEC TOUT LE MONDE

Si déjà on comprend ça, on est sur la bonne voie. En effet, on ne peut pas rire avec tout le monde. Nous sommes différents et nous avons tous nos expériences, antécédents, personnalités, visions de la vie en société, etc. De plus, on n’a qu’un seul cœur et il ne peut pas donner de l’amour à chaque personne que l’on rencontre dans notre vie.

C’est pourquoi, si l’on ne s’entend pas avec une personne du 3e étage de l’entreprise, ce n’est pas grave ! Si le courant ne passe pas, il ne passe pas. Cependant, il faut maintenir une certaine cordialité ou civilité avec cette personne. Et puis, personne ne vous demande d’être sa/son meilleur.e ami.e.

2 – NE NOUS PRENONS PAS LA TÊTE

Ou comme on dit aussi : choisissez vos batailles. Il arrive que cette personne vienne vous confronter et c’est là qu’il faut choisir entre rentrer dans le conflit ou juste laisser passer. En fait, le mieux est d’analyser la situation et voir son contexte. Est-ce que le problème va s’arranger avec le temps ou va-t-il empirer ? Si vous pensez qu’il va empirer, alors il faudra crever l’abcès tôt ou tard. Au contraire, si c’est temporaire, à un moment donné, ça passera tout seul.

4 FAÇONS D'AGIR AVEC LES GENS QUE L'ON N'AIME PAS

À LIRE AUSSI : 7 CONSEILS POUR BRISER LA GLACE AU TRAVAIL

3 – NE PAS SE METTRE SUR LA DÉFENSIVE

Plus facile à dire qu’à faire. Toutefois, ça n’arrange pas toujours les choses face à quelqu’un qui vous rabaisse constamment. Certaines personnes se nourrissent de ça pour vous rabaisser davantage. Le mieux est de leur demander pourquoi ils font ça. Quel est le réel problème qui déclenche chez-eux ce genre de comportement ? Au lycée comme dans le monde du travail, l’intimidation et les rumeurs sont utilisées pour soumettre les autres dit le Dr Berit Brogaard, un neuroscientifique.

Il y a des pros dans le domaine, mais on doit être plus malin et ne pas tomber dans le piège. D’ailleurs, on peut même les piéger. Des recherches suggèrent qu’il faut parler plus rapidement lorsqu’on n’est pas d’accord avec quelqu’un. Ça lui donne moins de temps pour analyser ce que l’on dit. En revanche, si l’on voit qu’il commence à être d’accord, on peut ralentir la cadence.

4 – NOUS GÉRONS NOTRE BONHEUR

Ce n’est pas aux autres de nous dire si on est heureux.se ou pas. Nous sommes les seuls à connaître ce qui nous rend heureux. La personne qui vous énerve ne doit pas influer sur votre état d’esprit. Si elle vous dit quelque chose de blessant sans raison apparente, demandez-lui pourquoi elle dit ça. On ne fait jamais rien sans raison, même si celle-ci est profondément enfuie dans notre subconscient, il y a toujours un truc qui nous pousse à faire une action. Peut-être cette personne a peur que l’on prenne sa place. Ça se trouve, c’est nous qui avons peur de quelque chose. Dans ce cas, on doit changer ça et arrêter de se plaindre à longueur de journée.

4 FAÇONS D'AGIR AVEC LES GENS QUE L'ON N'AIME PAS

Quoi qu’il en soit, il ne faut pas se comparer aux autres. Ils sont eux, nous sommes nous, c’est comme ça. Une réflexion négative dirigée vers nous prend combien de temps ? Le temps d’une phrase ? Soyons honnêtes, le temps d’une phrase, c’est quoi ? 8 secondes maximum ? On ne va pas laisser 8 secondes, gâcher 10 heures de vie en société quand même !

Source : Independent

%d blogueurs aiment cette page :