Publicités

7 CONSEILS POUR BRISER LA GLACE AU TRAVAIL

Briser la glace au travail est essentiel surtout quand vous êtes le nouvel employé. Cependant, pas de panique, on vous donne 7 conseils pour le faire de la meilleure façon possible.

Selon des chercheurs d’Harvard, la clé pour bien briser la glace est de poser une question significative qui amène à d’autres questions de la part de votre interlocuteur. Oubliez-les « Comment allez-vous ? », « Il fait chaud aujourd’hui, n’est-ce pas ? », mais passez à la vitesse supérieure. Pour vous aider, on vous donne 7 conseils pour briser la glace et lancer de meilleures conversations au travail.

1- COMMENCEZ PAR UNE QUESTION QUI LANCERA UN DÉBAT

Briser la glace, c’est tout simple. Si vous remarquez bien, avant une réunion, il y a toujours 4-5 minutes de conversation entre collègues. Elle permet aux gens de se connecter. Au lieu de commencer par un « Comment tu vas ? », demandez plutôt « Qu’as-tu fait hier ? » Ou encore « Que vas-tu faire ce week-end ? » Ça à l’air tout bête comme ça, mais si votre interlocuteur répond « Je vais au cinéma avec un ami », vous pouvez enchainer sur « Quel film vous allez voir » et lancer un débat autour du cinéma et ainsi de suite.

© Zdyma4

2 – Évitez les sujets redondants

Dans certains cas, comme dans l’ascenseur, ça peut aider à lancer une conversation. Cependant, parler de la météo, des transports en commun ou du sport, c’est du déjà-vu et n’intéresse pas tout le monde. Si vous voulez avoir une vraie conversation, soit vous posez cette question à quelqu’un passionné par la chose, soit vous évitez le cliché. Trouvez des sujets plus importants comme la dernière réussite de l’entreprise, mais pas de politique, ça peut fâcher certaines personnes.

3- Observez les alentours

Faites un tour de la pièce, regardez les éléments accrochés aux murs ou les décorations sur les bureaux, si vous êtes dans un open-space, il y a de quoi faire (photo de famille, gadget, etc.). En ouvrant la conversation sur un des objets de l’interlocuteur, ça lui montrera que vous vous intéressez à quelque chose qui lui tient à cœur.

Il est important d’être observateur avant d’interagir avec autrui. Il faut savoir quand l’aborder. Ne jamais couper quelqu’un dans sa concentration sauf si c’est vraiment important.

© DCStudio

Par exemple, si votre collègue à une photo de vacances, vous pouvez lui demander où c’était et si elle/il a voyagé dans d’autres pays ou régions du monde par exemple. De là, vous pouvez parler cuisine du monde, des difficultés à s’adapter à nouvel environnement, au climat, etc.

4- PARTAGEZ DE BONNES NOUVELLES

« Ma sœur attend un enfant ! » Ou « Ma copine et moi on a adopté un chat ! », ces phrases rendent les gens curieux, ce qui amène à plus de questions venant d’eux. Le but ici n’est pas d’inventer des histoires juste pour le centre d’attention, il faut rester vrai.

Si c’est votre première réunion en tant que chef de service, demandez à chaque personne de se présenter en racontant un événement qui s’est produit récemment dans leur vie. Ils auront l’impression que vous voulez en savoir plus sur eux. C’est bon pour l’entente.

© Fancy Studio

5- N’HÉSITEZ PAS À PARLER EN PREMIER

En réunion, si vous avez un truc à dire, dites-le. Le problème est que si vous attendez trop longtemps, quelqu’un dira exactement ce que vous vouliez dire à votre place et ensuite vos collègues rebondiront dessus, etc. On a déjà tous vécu ça au moins une fois non ?

LES 5 START-UPS OÙ TRAVAILLER EN FRANCE SELON LINKEDIN

6- PARLER C’EST BIEN, MAIS AVEC LE SOURIRE C’EST MIEUX

Parlez en souriant, ça change tout ! Ça rend plus attractif, plus intéressant·e. Regardez la personne à qui vous parlez. En effet, c’est frustrant lorsque quelqu’un nous parle et cette personne regarde partout ailleurs. C’est le même fonctionnement avec le téléphone. Lorsque quelqu’un parle en souriant, ça s’entend, c’est agréable. Donc, vous l’aurez compris, ne dites pas simplement les choses, dites-les avec le sourire.

7- FAITES-LE TOUT SIMPLEMENT

C’est clair que ce n’est pas facile pour tout le monde. Les introvertis notamment, auront plus de mal à briser la glace, à faire le premier pas. Néanmoins, vous ne risquez rien. Respirez à fond et parlez d’un sujet intéressant pour vous, mais aussi pour les autres. En brisant la glace, vous sortez de votre cap d’invisibilité. Plus tard, c’est les gens qui chercheront à vous parler.

Pour finir, le but n’est pas de faire un exposé ou un Ted Talk à chaque prise de parole. L’objectif ici de faire venir les gens à vous, de les inclure dans la conversation pour ensuite, avoir un dialogue complet et captivant pour tous.

SOURCE : GARY BURNISON / CNBC/ HARVARD

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :
CYMPRESS

GRATUIT
VOIR