ALTERED CARBON : UNE SAISON 2 BROUILLONNE !

La saison 2 d’Altered Carbon était annoncée comme une bombe atomique. Après 8 épisodes, on constate que l’on est loin de la grande déflagration.

Après une très bonne première saison sur fond d’enquête policière, cette suite des aventures de Takeshi Kovac nous donne forcément envie. On a tellement de questions sans réponses à la fin de la saison 1 que l’on est impatient d’avoir des réponses. 

ALTERED CARBON ET SES HISTOIRES PARALLÈLES

La saison 2 d’Altered Carbon n’a rien à envier à la première en termes de réalisation. Les décors sont au rendez-vous, ils sont beaux et détaillés. On voit un peu plus ce qui se passe dans le monde dans lequel Takeshi vit. Toutefois, comparé à la saison 1, le côté cyberpunk n’est plus très présent. On est ici, dans une chasse à l’homme sur fond de possible guerre civile et manipulation politique. Rien à voir avec ce que l’on a connu.

Anthony Mackie est Takeshi Kovac – Altered Carbon

De plus, les scénaristes ont voulu tout montrer en donnant de l’importance à tous les personnages. On a l’impression de faire du surplace dans un Cluedo sur une autre planète. Pour une série action/science-fiction c’est dommage de stagner de cette façon.  Les combats et les fusillades nous réveillent de temps en temps, mais ne suffisent pas. On nous a fait de belles promesses pour à la fin, nous donner un produit moyen.

À LIRE AUSSI : ALTERED CARBON SAISON 2 : QUE DIT LA BANDE-ANNONCE ?

LE CASTING EST BON, LES PERSONNAGES LE SONT MOINS

Sur cette saison, c’est Anthony Mackie (The Banker) qui prête son corps à Takeshi Kovac. Notre héros se réveille dans une nouvelle enveloppe plus performante et doté d’amélioration comme la guérison instantanée. Nous sommes 30 ans après l’affaire Bancroft. Réveillé par un certain Axley, il se voit donner l’opportunité de revoir Quellcrist Falconer. Bien évident rien ne se passe comme prévu et le voilà pourchasser par Danica Harlan et le commandant Carrera.

Torben Liebrecht est Carrera – Altered Carbon

Alors que les acteurs sont charismatiques à l’écran, leur personnage n’ont pas vraiment de profondeur. On retombe vite dans les clichés liés aux rôles qu’ils jouent. La femme qui a pris la place de son père à la tête du pays et qui est prête à tout pour la garder. Le commandant fort et sur de lui, mais qui est à la botte de sa patronne. Le héros obnubilé par un amour sans limite pour une femme qui ne peut l’aimer en retour. L’intelligence artificielle en quête d’humanité, etc.

Lela Loren est Danica Harlan – Altered Carbon

Rien de nouveau sous les enveloppes. Malgré tout, les acteurs nous aident à lutter. On essaye d’aller au bout des huit heures de visionnages qui deviennent de plus en plus longues au fil des épisodes. On est curieux de savoir ce qui va se passer mine de rien. Néanmoins, la saison 2 d’Altered Carbon réussit à nous redonner un petit espoir vers la fin, même s’il reste un peu prévisible.

Renée Elise Goldsberry est Quellcrist Falconer – Altered Carbon

ALTERED CARBON ÉCHOUE MALGRÉ DE BONNES BASES 

Vu les possibilités quasiment infinies de la série, on ne sera pas étonné de voir une 3e saison. Cependant, elle ne devra pas répéter les erreurs de la 2e. Là où la 1ère a marqué les esprits, c’est parce que le point central était  Takeshi et lui avait une seule et unique mission ! Tout ce qui se passait autour était lié à cette mission seulement. Ici, on n’est plus trop sûr du rôle de Kovac dans tout ça. D’ailleurs, on ne sait même plus qui est le personnage principal.

En huit épisodes, on veut nous montrer les objectifs de tout le monde et comment chacun y arrive ou pas. Ce n’est pas possible. C’est pas Revenge et ses 20 épisodes par saison… enfin vous l’aurez compris… à trop vouloir en faire, on se perd et l’on perd le téléspectateur. Néanmoins, si vous avez vu la première saison, regardez quand même la deuxième. Il y a des trucs sympas et on apprend deux trois choses sur l’univers de la série, sur Takeshi et Quillcrest ! Au-delà de ça… Bref… Faites-vous votre avis si vous avez le temps.

%d blogueurs aiment cette page :