SPORTS

BEN SIMMONS DOIT PARTIR DES 76ERS

Malgré leurs efforts, les 76ers n’ont pas réussi à échanger Ben Simmons, mais il faut qu’il parte de Philadelphie.

Je me mets à sa place. Quand une équipe, une organisation ou tes amis te font sentir que tu n’es plus le bienvenu, à quoi bon rester ? Pendant tout l’été, les 76ers ont essayé de l’échanger, mais sans succès. Pourquoi ? Ils étaient trop gourmands apparemment.

Tu me diras, être gourmand quand on a Ben Simmons, c’est supposé être normal. Sauf qu’il y a un hic ici. Personne ne veut trop perdre pour peu gagner dans une transaction. Pourtant, Ben Simmons est l’un des meilleurs meneurs de la ligue et de sa génération. Malheureusement, dans la NBA d’aujourd’hui, ses lacunes sont bien trop importantes pour un meneur. Il suffit de le comparer aux autres de sa classe et on voit vite la différence.

Philadelphia 76ers: Ranking Ben Simmons as a point guard 2021

D’un point de vue vision de jeu, il est au-dessus de nombre d’autres joueurs. Côté défensif, on ne peut pas lui reprocher beaucoup de choses. Cependant, c’est l’offensif où ça ne va pas. Ben Simmons n’a pas de tirs extérieurs et son tir à mi-distance n’est pas toujours fiable. Ça fait beaucoup de lacunes pour un joueur qui coûte 33 millions par an à son équipe, en plus d’être l’un des visages de la franchise. Même son coéquipier Joël Embiid, pivot de son état, est plus adroit à 3 points que lui !

J’ajoute à ça les échecs en playoffs et il est difficile de ne pas pointer du doigt Ben Simmons. Depuis 2017-2018, il marque de moins en moins en phases éliminatoires également. On se souvient du lay-up ouvert qu’il a refusé de prendre !

Pour un joueur de sa trempe, il est impensable qu’il ne soit pas performant en attaque. Je tiens à rappeler qu’il est quand même le numéro 1 de la draft 2016. Ah, il y a également sa maladresse aux lancer-francs (59,7 %) sur toute sa carrière. Ça en dit long. Quand tu ajoutes à ça, un 14,7 % aux 3-points en carrière, tu comprends bien qu’il y a quelque chose qui cloche.

Tout ce que je vois de son jeu et de ses statistiques, c’est que Ben Simmons n’a jamais atteint son vrai potentiel. C’est un bon joueur, mais pas encore un champion dans l’âme. Est-ce qu’il a le droit de vouloir partir parce qu’il ne se sent plus bien à Philadelphie ? Absolument. Est-ce que la direction a le droit de vouloir l’échanger ? Tout à fait. Le ratio salaire/performance n’est pas du tout en faveur de Simmons. À leur place, je ferais pareil après 4 ans.

Ben Simmons a été un chouchou du public, néanmoins, maintenant que les félicitations se sont transformées en critiques et les applaudissements en doigts pointés vers lui, il sent bien que le vent a tourné. Ce n’est peut-être pas si mauvais que ça pour sa carrière. Un électrochoc qui pourrait s’avérer bénéfique dans le futur, si et seulement si, il revient plus fort, mais surtout plus adroit cette saison.

%d blogueurs aiment cette page :