BEYOND GOOD & EVIL ARRIVE SUR NETFLIX

Le réalisateur de Détective Pikachu et Netflix vont réaliser une adaptation du jeu vidéo Beyond Good & Evil. Bonne ou mauvaise idée ?

The Hollywood Reporter nous rapporte que Beyond Good & Evil va donc être adapté pour le petit écran grâce à Netflix. Adapté du jeu culte d’Ubisoft du début des années 2000, cette version live-ation/anime devrait voir le jour sur la plateforme de streaming dans les prochaines années. Pour l’instant, ils sont encore au début du développement et à la recherche de scénariste, donc, on a de la marge avant de voir ne serait-ce qu’une ébauche.

BEYOND GOOD & EVIL, C’EST QUOI DÉJÀ ?

Beyond Good & Evil est un jeu qui se déroule au 25e siècle, sur une planète minière en plein invasion d’aliens. Le problème est que le pays est dirigé par l’armée, mais on dirait bien qu’elle est de mèche avec les envahisseurs. C’est alors qu’on joue une photojournaliste du nom de Jade qui décide de rejoindre un groupe de résistants underground.

Sorti en 2003, le jeu n’a pas eu le succès escompté malgré une nomination dans la catégorie « jeu de l’année ». Les joueurs ne l’ont pas tous accueilli à bras ouverts, mais un culte s’est créé autour de lui malgré tout. Supposé être une trilogie, c’est seulement en 2017 qu’Ubisoft annonce qu’une suite est en développement. (On attend toujours le retour de Splinter Cell).

ROB LETTERMAN A LA TETE DU PROJET

Le souci avec ce genre adaptation, c’est que nous, les fans, sommes exigeants. De plus, on a souvent vu des adaptations de mangas et jeux vidéo finir en flop. The Witcher par exemple, n’était pas si bon que ça avec du recul (on en parle du dragon doré ?). Assassin’s Creed le film…bon, vous voyez où l’on veut en venir.

Néanmoins, ce qui nous rassure c’est que Rob Letterman connaît bien le métier et surtout les effets spéciaux. Il a travaillé pour DreamWorks Animation. Il a réalisé Monstres contre Aliens, Gang de requins et Les Voyages de Gulliver (2010) avec Jack Black. Plus récemment, on lui doit le bon Pokémon: Détective Pikachu. On est donc en droit de s’attendre à de l’animation de qualité. Reste à voir le budget du film et le scénario. Soyons optimistes, mais pas trop quand même.

%d blogueurs aiment cette page :