Publicités

CE QU’ON ATTEND DE JOKER 2

Ennemi, enfance ou encore son rival Batman ? Si jamais un Joker 2 venait à voir le jour, voici ce que l’on voudrait voir dans le film.

JOKER DOIT COMBATTRE BATMAN

Joker est l’ennemi juré de Batman. C’était le cas bien avant la version Joaquin Phoenix du méchant clown et ça l’est plus encore aujourd’hui. En effet, dans Joker on apprend pas mal de choses sur le passé d’Arthur Fleck. Ces dernières montrent que leurs destins sont liés de près comme de loin. De plus, dans le premier volet, il n’y a pas vraiment de méchant. Le Joker se bat contre la société qui ne fait rien pour ceux dans le besoin.

Il est d’ailleurs lui-même le méchant de l’histoire ou bien en train de le devenir. C’est la raison pour laquelle, Joker 2 doit offrir aux spectateur un duel. Pourquoi pas le premier face à face entre Joker et Batman. Un Batman qui n’est pas encore le justicier que Gotham connaîtra plus tard. L’idée est tentante, en revanche, rien n’oblige Todd Phillips à mettre en face du clown, l’homme chauve-souris. Cependant, des discussions ont déjà évoqué une possible rencontre entre Joaquin Phoenix et Robert Pattinson dans un film. Qui sait ?

Résultat de recherche d'images pour "robert pattinson batman"
Robert Pattinson, le nouveau Batman

Autre solution, le Joker fait face à un ennemi qui cherche lui aussi à diriger Gotham. Le Pingouin par exemple ? Au lieu de tomber dans le systématique bien contre le mal, pourquoi pas changer la donne et casser les codes ?

VOIR LA VIE DE JOKER A ARKHAM

Joker 2 doit consacrer une bonne trentaine de minute à la vie d’Arthur dans l’hôpital psychiatrique d’Arkham. On a besoin de savoir comment il s’échappe bien évidemment, mais surtout quel est le diagnostique de sa maladie. De plus, ce serait un bon moyen de faire avancer le temps. Effectivement, cela permet au réalisateur de sauter pas mal d’évènements et de retrouver un Joker déjà adulte, tandis que Batman fait déjà régner l’ordre.

Résultat de recherche d'images pour "joker joaquin phoenix asile"
Joaquin Phoenix dans la peau du Joker

Néanmoins, le challenge va être de faire disparaître l’empathie ressentie par les spectateurs envers le Joker dans le premier film. À la fin du film, il est difficile de dire que c’est un méchant. Certains le défendent en disant que c’est la société qui l’a poussé à devenir le Joker.

Dans tous les cas, on verra bien ce que cela va donner. On vous tient au courant dès que l’on a plus d’informations. Sachez tout de même que pour l’instant, il n’y a rien de concret.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :