CYM PRESS

CHRIS SILVA DÉCROCHE UN NOUVEAU CONTRAT À MIAMI

Le jeune ailier gabonais du Miami Heat, Chris Silva Obame vient de signer un contrat de 3 ans avec la franchise floridienne. Une nouvelle vie commence pour l’ancien joueur de Caroline de Sud.

SON ENERGIE RÉCOMPENSÉE

Chris Silva déborde d’énergie sur le parquet et ça, le Heat le voit bien. Pour rappel, le jeune ailier originaire de Libreville, au Gabon, n’avait pas été sélectionné lors de la draft 2019. Alors qu’il cherchait une place en NBA, les Spurs et le Heat étaient prêtes à l’accueillir. Cependant, Chris a préfèré Miami et son coach, Erik Spoelstra.

Mardi 14 janvier 2020, une source de l’équipe annonce la nouvelle au Miami Herald. La franchise va remplacer le two-way contract (ou contrat bidirectionnel) de Chris Silva par un contrat standard de trois ans.

Un contrat bidirectionnel est un contrat sportif professionnel. Il stipule que le salaire d’un athlète dépend de la ligue dans laquelle il est affecté à jouer. Contrairement à un contrat à sens unique qui paierait le même salaire, peu importe où l’athlète joue. De plus,  ces contrats ne sont pas offerts à tous les joueurs voulant évoluer en NBA. Ils sont destinés aux joueurs non draftés que les équipes désirent garder « en réserve », sans avoir à payer le salaire d’un contrat standard. De plus, les joueurs sous ce type de contrat ne peuvent passer que 45 jours en NBA contre un salaire de $75000.

Wikipédia

Son contrat est d’une durée de 3 ans dont 2 ans garantis.

Voici le salaire que Chris Silva touchera cette année ainsi que les prochaines. © HoopsHype

Chris Silva peut désormais faire venir sa famille sans se préoccuper de la dépense.

BESOIN DE TEMPS DE JEU

Du haut de ses 2m03 et 106 kg, Chris Silva Obame est un joueur athlétique et infatigable. Tandis qu’il est la doublure du Bam Adebayo, il tourne à 3.5 points, 3.1 rebonds en 30 matchs cette saison. Espérons qu’il gagne des minutes afin qu’il puisse prouver sa valeur au staff. Cependant, Erik Spoelstra utilise une rotation assez serrée depuis une dizaine de matchs. En effet, Chris Silva n’a joué que cinq des dix dernières rencontres du Heat, soit un total de 12 minutes de jeu. C’est peu, mais cela pourrait changer, du moins, on l’espère pour lui.

Exit mobile version