Publicités

DÉCOUVERTE : ADB ANNONCE L’ÉTÉ AVEC « NADA » SUR UNE PROD D’USMARFRESH

L’artiste gabonais ADB annonce l’été 2019 avec son nouveau titre « Nada ». Le premier depuis sa signature chez Clvssic Club. Au travers de cette interview, il nous dit tout sur lui et son nouveau morceau.

CYM PRESS a eu la chance de pouvoir interviewer l’artiste gabonais ADB et le co-producteur de son titre Nada, UsMarFresh.

QUI SONT ADB ET USMARFRESH ?

ADB est un acronyme qui signifie « Amenu Diambu Di Bive ». En français, « Je suis un mauvais problème ». ADB, artiste gabonais vivant à Libreville, se considère comme un mauvais problème dans la musique. Le terme « mauvais » ici doit être compris comme le mot « sale » dans le rap français.

UsMarFresh a co-produit l’instrumental avec ADB. Gabonais d’origine ghanéenne, il vit lui aussi à Libreville, la capitale du Gabon.

TOUS DEUX BAIGNENT DANS LA MUSIQUE

UsMarFresh est dans la musique depuis 2014.

UsMar – J’ai toujours aimé la musique. J’étais le genre curieux, je ne n’écoutais pas juste comme ça. Je voulais toujours savoir comment se déroulait la création d’une musique, d’où ma passion pour cela. J’ai commencé à enregistrer des amis avec mon pc et c’est parti de là.

Quant à ADB, il est dans la musique depuis 2010. À ses débuts, il est membre du groupe Prolifik, mais ce n’est que six ans plus tard que sa passion prend un virage important. Il fait la rencontre de UsMarFresh grâce à un ami commun, mais aussi de Gareme Music Group. Il décide alors de se lancer dans une carrière solo.

ADB – C’était inévitable pour moi, vu que j’ai commencé dans la danse étant adolescent. C’est en déménageant du quartier (Sotega) pour celui de Nzeng-Ayong que tout bascule. Je fais la rencontre d’un frangin, Carter, avec qui le groupe (Prolifik) se forme. Et c’est là que je me découvre un don pour la musique.

Premier titre solo d’ADB, « Aie Mamo » dans lequel il dévoile ses talents de kickeurs.

Tous deux ont signé dans le label de Micky R, Clvssic Club.

NADA S’EST FAIT EN UNE NUIT

C’est UsMarFresh qui nous raconte comme s’est déroulé la production et l’enregistrement de Nada.

ADB avait déjà pensé la composition de la prod. On savait où l’on voulait aller concernant le son. Sa création s’est faite entre minuit et 1h00 du matin. L’enregistrement s’est déroulé de 4h à 6h [NDLR : du matin]. C’était la première fois que nous avons eu à bosser ainsi et depuis ce jour, nous travaillons comme ça. On prend notre temps.

« C’est Micky R qui s’est occupé du mixage du morceau » ajoute ADB.

POURQUOI NADA ET À QUI S’ADRESSE LE MORCEAU ?

ADB nous explique que Nada s’adresse à plusieurs personnes. C’est une situation que l’on connait tous. Celle où l’entourage nous abandonne dès que ça va mal, mais revient quand le soleil brille à nouveau.

ADB – […] Tu es surpris de les revoir, mais comme je l’ai dit dans le son, Jéhovah n’oublie personne.

Dans le titre, ADB chante en Punu, un dialecte gabonais. Il est lui-même Punu-Vungu de la ville de Mouilla. Voici ce qu’il dit :

♫ Mè ni ma utsigulangue eh  (Je te le disais)
Niambiaghe wè yilu oh (Dieu ne dort pas)
Ni ma sandze eh (J’ai changé)
Ni ma buédji eh (Je suis devenu bien)
Ni ma sandze eh (J’ai changé)
Nganebadoli eh (J’ai de l’argent) ♫

C’est la voix de Jey RspectMe qu’on retrouve à la fin de la chanson.

QUE NOUS RÉSERVE ADB POUR LE FUTUR ?

Tout d’abord le clip de Nada est prévu pour bientôt. De plus, ADB prépare son EP #Trouble produit par UsMarFresh et mixé par Micky R.

En attendant écoutez Nada sur Soundcloud et YouTube.

Retrouvez ADB sur Facebook et Soundcloud et prochainement sur Instagram et Snapchat.

Retrouvez UsMarFresh sur Twitter, Snapchat (@usmarfresh) et Instagram.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :