DRAGON BALL GT, LA SUITE DE DRAGON BALL SUPER ? MOUAIS…

© Baltana

Il est difficile d’imaginer que Dragon Ball GT pourrait être la suite de Dragon Ball Super. Le problème n’est pas tant la chronologie mais plutôt le déroulement des événements et le développement des personnages.

DRAGON BALL EN BREF

Petit rappel rapide. Akira Toriyama est l’homme derrière la saga Dragon Ball. Celle qui commence avec le jeune Goku que l’on suit à travers plusieurs aventures et qui combat contre le Mal. Dans la suite, Dragon Ball Z, le scénario est bien plus sérieux. De plus, Goku a fondé une famille. À la fin de DBZ, il élimine Buu avec un Genkidama. Ce dernier combat marque la « fin » du manga et l’auteur décide de s’arrêter là.

Victime du succès du manga et de l’animé , la Toei Animation décide de poursuivre le travail de Toriyama. C’est la naissance de Dragon Ball GT. Un échec que même les transformations en super saiyans de niveau 4 ne réussiront pas à sauver. Toutefois, Akira Toriyama revient en 2013 avec le film d’animation Battle of Gods. Ce dernier est applaudi par les fans. Va donc s’en suivre Dragon Ball Super, la vraie suite de Dragon Ball Z, toujours supervisée par Mr Toriyama. Celle-ci a droit à deux films d’animations : Dragon Ball Super : La résurrection de Freezer (2015) et Dragon Ball Super : Broly (2018).

N’étant pas au niveau de DBZ, DBS reste meilleur en terme de narration et de rythme que Dragon Ball GT. DBS étant la suite direct de DBZ, cela fait passer DBGT pour quelque chose d’inutile. Et on ne parle même pas encore des incohérences avec les deux cités avant.

DRAGON BALL GT N’EST PAS LA CONTINUITÉ DE DRAGON BALL SUPER

Il est vrai que d’un point de vue chronologique, DBS et DBGT se suivent sans problème. En effet, DBGT se déroule après les événements de DBZ car Goku est grand-père. Là où ça coince, comme dit en introduction, c’est au niveau du développement des personnages et de l’histoire tout simplement.

Si l’on place Dragon Ball GT après Super, aucun personnage ne fait allusion à Beerus, Whis, du Super Saiyan God. Ce qui, on est bien d’accord, n’a pas de sens. C’est parce que Dragon Ball GT a été écrit avant Dragon Ball Super et sans la supervision de Toriyama. Il n’est pas faux de penser que l’auteur, en revenant n’ait pas voulu associer son travail à celui de la Toei Animation. Et on le comprend…

DRAGON BALL SUPER DIFFÈRE DE DRAGON BALL Z

Tout aurait pu être plus simple si DBS n’avait pas changé l’origine des Saiyans. De plus, à la fin de DBZ, le monde est sensé être en paix et au début de DBGT, on nous le rappelle. Mais comment définir toute la période de DBS comme étant une période de paix ?

ON DEMANDE AUX ANGES ?

Les anges de Dragon Ball Super sont les êtres les plus puissants après Zeno Sama. Ils sont capables de tout arranger en un claquement de doigts. Le souci est qu’ils ont interdiction d’interférer dans la vie des êtres vivants. Pourtant Goku et ses amis les poussent à le faire quite à manipuler le temps. De plus, certaines théories laissent penser que le Grand Prêtre serait en fait le vrai méchant du manga. Il serait à l’origine de tous les problèmes rencontrés par nos héros dans DBS, voir avant. À l’instar de Lucifer qui se retourne contre Dieu dans la Bible.

Et si on émet l’hypothèse qu’entre DBS et DBGT, le Grand Prêtre ait décidé d’effacer la mémoire de nos héros ? Cela pourrait expliquer pourquoi dans DBGT, ils ne parlent pas de Saiyan God et autres Beerus Sama et consort. Ce serait la raison pour laquelle Goku et Végéta se tournent vers le Super Saiyan 4, n’ayant plus les connaissances acquises auprès de Whis et Beerus.

Oui c’est vrai, c’est un raccourci grossier mais ça pourrait marcher. Cependant, ils ne sont pas obligés de le faire. Ils peuvent bien décider de faire de DBGT, un rêve ou un univers parallèle. Libre à eux. Mais à voir l’amour des fans, un remake de DBGT placé en tant que suite direct de DBS ne serait pas de trop, n’est-ce pas ?

%d blogueurs aiment cette page :