Publicités

L’EFFET MATILDA : QUAND LES HOMMES S’ATTRIBUENT LE TRAVAIL DES FEMMES SCIENTIFIQUES

© Famous Biographies

Margaret W. Rossiter, historienne des sciences, étudie l’effet Matthieu du sociologue américain Robert King Merton (1960). En poussant la réflexion plus loin, elle constate que de nombreuses femmes scientifiques sont privées de la reconnaissance qui leur est due. Elle appelle ça, l’effet Matilda.

Mais qu’est-ce que l’effet Matthieu dont parle Robert King Merton dans les années 1960 ?

L’EFFET MATTHIEU

Pour faire simple, c’est lorsqu’une grande personnalité est reconnue pour un travail ou une découverte, au détriment de ses collègues ou proches (moins célèbres). Ces mêmes collègues, qui sont souvent à l’origine même de la découverte. C’est une théorie comme le dit cet article de France Culture, qui met en avant la façon inéquitable dont la gloire est partagée.

Robert King Merton © Russell Sage Foundation

Robert King Merton se serait inspiré de l’évangile selon Mathieu 13:12 qui dit « Car on donnera à celui qui a et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas, on ôtera même ce qu’il a ».

France Culture

L’effet Matilda, c’est un peu la même chose, sauf que les oubliés (ou mis de côté) ici, sont souvent des femmes.

L’EFFET MATILDA

C’est en 1993 que Margaret W. Rossiter se rend compte que l’effet Matthieu est très présent lorsqu’il s’agit de femmes scientifiques.

© Cornell University

Pourquoi l’avoir appelé « Matilda » ? C’est un hommage à la militante féministe américaine, Matilda Joslyn Gage. Cette dernière, au XIXe siècle constate que des hommes s’accaparent les pensées intellectuelles des femmes.

Le plus vieux exemple trouvé par Margaret W. Rossiter remonte au Moyen-Age. Une chirurgienne italienne nommée Trotula de Salerne écrit un livre : Le Soin des maladies des femmes. Un ouvrage référence au Moyen-âge sur la gynécologie. Malheureusement pour elle, ce dernier est attribué plus tard à des hommes.

Composé de 27 sections, il décrit toute une série de problèmes de santé concernant les femmes, tels que ceux liés aux règles et à l’accouchement.

Wikipédia

Pour l’époque, il était tout simplement impensable qu’une femme exerce le métier de chirurgien, en plus d’être enseignante à l’école de Médecine de Salerne.

NOMBREUSES SONT LES VICTIMES DE L’EFFET MATILDA

Wikipédia a répertorié différents cas au XXe siècle :

Effet Matthieu ou Matilda, prenez soin d’avoir la reconnaissance que vous méritez dans votre travail.

Il existe un livre pour enfant qui reprend cette théorie, il s’intitule tout simplement, L’effet Matilda.

Couverture du livre l’Effet Matilda d’Ellie Irving © Apprendreaeduquer

Sources : Wikipédia / France Culture

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :