ELITE SAISON 3 : COMME LA SAISON 2, MAIS EN MIEUX !

On l’a attendu et la saison 3 d’Elite sur Netflix ne nous a pas déçue. La formule secrets, révélations, manipulations et mensonges fonctionne toujours à merveille !

On retrouve nos lycéens de Las Encinas dans une nouvelle affaire de meurtre. Alors qu’ils fêtent la fin de leur dernière année en tant qu’élèves dans leur boite de nuit préférée, Polo tombe du haut du premier étage, le cœur transpercé.

ON FAIT TOUT COMME LA SAISON 2

Les créateurs de la série, Carlos Monte et Dario Madrona ont repris le même procédé que la saison 2. C’est au travers des témoignages de chacun des suspects que l’on découvre tout ce qui s’est passé depuis le retour de Polo au lycée. Chaque déclaration nous rapproche ou nous éloigne de celui que l’on soupçonne. La mort de Marina et les événements qui ont suivi, ont affecté la vie de tous et Polo est à l’origine de ce traumatisme. Ça lui en fait des ennemis.

Photo Álvaro Rico, Claudia Salas, Jorge Lopez
Copyright Manuel Fernandez-Valdes/Netflix Álvaro RicoClaudia SalasJorge Lopez

On a toujours un peu peur quand une série joue avec les sauts dans le temps. Il est facile de se perdre dans la chronologie, mais sur ce coup, Elite s’en sort une nouvelle fois très bien. Le scénario nous fait suivre différents événements à travers le point de vue de chaque élève. Un par épisode. Toutefois, on ne revient pas sur le même événement 20 fois, et chaque nouvel épisode (ou témoignage), rajoute une information qui fait avancer le scénario. Jamais on ne patauge sur place et ceci contribue à donner du rythme à la série. On est impatient de voir la suite et d’arriver au bout le plus vite possible.

UNE RÉALISATION AU TOP

Photo Leïti Sene
Copyright Manuel Fernandez-Valdes/Netflix Leïti Sene

Encore une fois, le casting de la série est excellent. Toute la bande nous offre une complicité à l’écran qui sonne vrai. Les nouveaux acteurs ajoutés à cette troisième saison apportent de nouvelles intrigues qui sont rapidement résolues. Elles n’étaient pas toutes nécessaires, mais réussissent à donner un nouveau souffle à l’histoire principale.

Photo Sergio Momo
Copyright Manuel Fernandez-Valdes/Netflix  Sergio Momo

Contrairement à la saison 2, les parents sont bien plus présents. Bon surtout la mère d’Ander qui est la directrice de l’école et les mères de Polo qui sont les principales actionnaires de Las Encinas.

Elite saison 3, n’est pas parfaite. Il y a bien évidemment des incohérences au niveau des réactions et des actions des personnages. On se demande souvent « Mais pourquoi tu ne dis pas ça ? » Ou « Mais pourquoi vous n’en parlez pas dans un endroit loin de tout le monde ? » Ou encore « Mais, mais, mais, WHAT? ». Sans parler du sexe qui est bien plus présent que dans la saison 2; non pas que ça nous dérange, mais bon… On en vient à se poser cette question : « Est-ce que c’est vraiment comme ça dans les lycées de gosses de riches ? »

Photo Álvaro Rico, Ester Expósito
Copyright Manuel Fernandez-Valdes/Netflix  Álvaro RicoEster Expósito

VOUS AVEZ DIT AMBIANCE ?

De ce point de vue, Elite fait plaisir. À croire que la série s’améliore avec les saisons. C’est bien filmé, les plans lors de l’interrogatoire sont immersifs. L’alternance entre rires, débauche, tristesse et angoisse au niveau visuel est bien gérée. Teinte chaude quand tout va bien (ou presque), teinte plus froide quand la tension monte. Enfin, la bande-son est géniale et s’accorde bien avec ce que l’on voit à l’écran.

Photo Arón Piper, Claudia Salas, Danna Paola, Ester Expósito, Georgina Amorós
Copyright Manuel Fernandez-Valdes/Netflix Arón PiperClaudia SalasDanna PaolaEster ExpósitoGeorgina Amorós

Si vous n’avez pas encore commencé à la regarder, foncez ! Vous ne serez pas déçus. Sans spoiler, la fin est palpitante…

PS : si l’envie vous prend de revoir les auditions du casting. (c’est en version originale, sous-titrée anglais)

%d blogueurs aiment cette page :