IL FAIT L’ENTRAÎNEMENT DE ONE PUNCH MAN ET ÇA FONCTIONNE ! [VIDÉO]

© Kotaku

Un homme d’une quarantaine d’années reproduit l’entrainement de Saitama, le héros du manga One Punch Man. Au bout de 30 jours, les résultats sont visibles. La preuve en vidéo.

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas One Punch Man, c’est un manga dans lequel on y suit les aventures de Saitama, un jeune homme de 22 ans au chômage qui cherche à devenir un superhéros.

Pour en devenir un, il faut donc s’entrainer. Saitama décide alors de suivre un entrainement simple et pourtant éprouvant pendant 3 ans non-stop. Alors, en quoi consiste son training ?

Tous les jours :

  • 100 pompes
  • 100 abdos
  • 100 Squats
  • 10 km de course

LE TRAINING DE SAITAMA EST-IL POSSIBLE ?

Oui (en partie), et Seah l’a fait. Cet homme de 40 ans s’est lancé dans le One Punch Man Challenge et les résultats sont là. Il a commencé au niveau 5, mais pour un débutant, il vaut mieux commencer doucement. Il faut y aller par palier et une fois à l’aise avec l’un, il suffit de passer au suivant.

Par exemple, vous pouvez commencer par 20 de chaque et 2 km de course tous les jours pendant la première semaine. Ensuite, lors de la seconde, vous passer à 30 de chaque et 3 km de course. Le but est d’arriver au bout de son objectif d’abord, puis repousser ses limites au fur et à mesure.

Il est important de préciser qu’il est possible de séparer votre séance en plusieurs séries. Au lieu de faire 20 de chaque, faites 4 séries de 5 au début. Pour la course, vous pouvez choisir de courir les 2 km non pas tous les jours, mais 3 fois par semaine, puis 4 fois, puis 5, etc.

Bien sûr, il faut manger sainement avant et après. Sean Seah explique son régime durant son One Punch Man Challenge.

3 repas par jour ! Basique, Simple !

Oubliez déjà le sucre (sodas, bonbons, etc.) ou du moins commencez petit à petit. Remplacez le tout par des fruits, une banane le matin par exemple, comme dans l’animé.

Réduisez tout ce qui est féculent. Au lieu de manger 400g de riz le midi, prenez 350g, puis 300g, puis 250g par exemple.

Évitez la friture, ne veut pas dire ne plus en manger. Consommez-en moins.

Comme il l’explique dans sa vidéo, il a fait de petit changements dans ses habitudes alimentaires pour compenser ses dépendances. Faites-le de façon progressive, ne coupez rien d’un coup, ne vous rendez pas la tâche plus difficile. Le but est de tenir ses engagements.

AVEC LE TRAINING DE SAITAMA, TOUT LE CORPS TRAVAILLE

Comme vous pouvez le voir avec l’image ci-dessous, cet entrainement vous fait travailler tout le corps.

Les pompes vous font travailler tout le haut du corps ainsi que les abdos supérieurs.

Les abdos se concentrent sur les obliques, le bas du dos et bien évidemment les abdos.

Tandis que les squats font bosser vos quadriceps, cuisses, mollets, genoux et dos.

Enfin la course, c’est pour votre endurance et vos muscles cardiovasculaires.

QU’EST-CE QU’ON Y GAGNE ?

Tout d’abord ce training vous fait économiser sur la salle de sport si vous n’êtes pas du genre à payer et à vous déplacer pour ça. Cependant la course vous fera tout de même sortir. Par conséquent, zéro excuse comme « La salle est trop loin de chez moi ».

Ensuite, il est très simple et les exercices sont basiques, mais il faut tout de même bien les faire. N’hésitez pas à regarder des tutos sur internet. En effet, un mouvement mal effectué et c’est la blessure qui vous attend.

La répétition vous fera gagner en endurance et la course musclera votre cœur. Lorsque l’on court, le cœur pompe le sang plus vite vers les poumons et le reste du corps. Cela accélère la circulation du sang dans le corps pendant que le niveau d’oxygène grimpe dans votre sang.

ATTENTION AUX BLESSURES

Cet article n’est pas là pour vous envoyer faire exactement le même entrainement, mais surtout vous motiver à suivre un planning qui peut vous faire du bien. Soyez raisonnable comme Sean Seah.

La vie ce n’est pas un manga et nous n’avons pas tous les mêmes corps et aptitudes. Donc allez-y doucement et à votre allure. De toute façon, il n’y a qu’un seul Saitama et c’est un personnage fictif.

Sources : Kotaku / Squatwolf

%d blogueurs aiment cette page :