FAUT-IL CENSURER LES SCÈNES RACISTES ?

L’acteur britannique, Idris Elba pense qu’on devrait garder les scènes racistes, mais aussi avertir l’audience de leur présence.

Dernièrement, des séries comme Scrubs, 30 Rock, Golden Girls ou encore The Office ont été retirées des plateformes de streaming ou de la TV. Celles-ci contenaient des épisodes aux contenus racistes (dialogues, images, blackface, etc). Il y a aussi le cas d’Autant en Emporte Le Vent qui a été retiré puis remis deux semaines après avec un message d’avertissement au lancement du film. Tout ceci est arrivé suite au mouvement Black Lives Matter qui a relancé le débat du racisme au cinéma et à la télévision.

IDRIS ELBA EST CONTRE LA CENSURE DU RACISME

Pour Idris Elba (Fast & Furious : Hobbs & Shaw, Luther,The Wire), la meilleure solution n’est pas de censurer, mais plutôt prévenir l’audimat qu’il s’apprête à regarder un programme avec du contenu raciste.

« Je suis très partisan de la liberté d’expression. Le problème de la liberté d’expression est qu’elle ne convient pas à tout le monde. C’est pourquoi nous avons un système de classification : nous vous disons que ce contenu particulier est classé U, PG, 15, 18, X. Pour se moquer de la vérité, il faut connaître la vérité. Mais pour censurer les thèmes racistes dans une émission, pour les retirer – attendez une seconde, je pense que les téléspectateurs devraient savoir que les gens ont fait des émissions comme celle-ci […] Mais je pense que, à l’avenir, les gens devraient savoir que la liberté d’expression est acceptée, Le public doit savoir dans quoi il s’embarque. Je ne crois pas à la censure. Je crois que nous devrions être autorisés à dire ce que nous voulons dire. Parce qu’après tout, nous sommes des créateurs d’histoires. « 

ALORS, LA CENSURE ? BONNE OU MAUVAISE Idée ?

La solution d’Idris Elba est bonne parce qu’elle permet aux gens de se préparer psychologiquement (du moins essayer) à ce qu’ils vont voir. De plus, le fait de garder ces scènes racistes, c’est aussi garder une part d’histoire. Cette part qui nous fait comprendre nos erreurs du passé et qui nous montre ce que l’on ne doit pas reproduire. Il ne faut pas oublier, que notre histoire, aussi douloureuse qu’elle soit, fait partie de nous, humains. On doit en tirer des leçons.

Ce qui nous amène à dire que supprimer tout simplement des scènes racistes, c’est comme effacer l’histoire. En les effaçant, on est en train de nous dire que ces scènes n’ont jamais existées et pourtant des gens les ont bel et bien tournées. Lutter contre le racisme, ce n’est pas effacer le passé, c’est améliorer le présent et surtout le futur.

Enfin, pour revenir à l’idée de message d’avertissement, ce dernier nous permet de prendre conscience des différentes formes de racisme qui peuvent exister dans la vie de tous les jours. N’oublions pas que le cinéma est une sorte de reflet de notre réalité. S’il peut éduquer les gens, pourquoi ne pas en profiter ? On peut aussi conclure en disant, que le mieux, serait de ne pas faire de scènes racistes tout simplement.

%d blogueurs aiment cette page :