DISCRIMINATION ENVERS LES HÉROS DE COULEUR DANS LES FILMS D’ANIMATION ?

Les films d’animation avec des héros de couleur ont souvent une chose en commun : la transformation de ces derniers en animal ou autre chose.

En fait, c’est avec un certain recul qu’on se rend compte de ce problème racial que soulève Soul dans le débat de la représentation des héros de couleurs dans les films d’animation. Joe Gardner est le premier personnage principal noir d’un Pixar. C’est déjà un bon début. Malheureusement, il se retrouve lui aussi transformé en animal ou autre chose.

DANS SOUL POUR COMMENCER

On fait un petit récapitulatif pour que vous compreniez. (Attention au spoiler pour ceux qui n’ont pas vu Soul). Le problème ici n’est pas avec les personnages de couleur noir, mais avec les personnages de couleur tout simplement. Déjà, dans le cas de Soul, on se rend compte avec du recul, que Joe, notre héros afro-américain, passe 80% du film dans sa forme d’âme ou dans le corps d’un chat.

Ensuite, 22 est doublée par une femme blanche (en France, Camille Cottin). Cette dernière passe plus de temps dans le corps de Joe que lui-même. Ce n’est pas tout. Dans sa vie de vivant, Joe avait quelques problèmes avec son entourage (mère, amis, élèves), mais c’est 22 (femme blanche) qui vient les résoudre pour lui. Ça fait un peu, l’Homme blanc qui vient résoudre les problèmes de l’Homme noir. Et là, tout nous revient. Pourquoi, dans les films d’animation, les personnages de couleurs changent souvent d’identité/de corps ?

À LIRE AUSSI : MATE OU ZAPPE : SOUL DE PIXAR

IL Y A D’AUTRES EXEMPLES

Dans Kuzco, il se transforme en lama, dans Frères des Ours, c’est Kenai, un inuit, qui se transforme en grizzli. Dans La Princesse et la Grenouille, Tiana qui est quand même la première princesse noire de Disney, se change en grenouille pour une GRANDE partie du film. D’ailleurs, on ne se souvient pas d’avoir vu Raiponce, Elsa, Belle, Ariel, Cendrillon se transformer en un animal. On en prend un dernier ? Espion Incognito a le même problème. Le héros noir qui est un super espion (Lance Sterling) passe quasiment tout le film en pigeon…

CES FILMS D'ANIMATION QUI TRANSFORMENT LES HÉROS DE COULEUR

On allait oublier. Le Roi Lion (version originale) est un excellent dessin animé, mais étrangement, le seul personnage avec un accent africain est Rafiki, le babouin… Ah vous n’aviez pas remarqué ? Comment expliquer que dans un dessin animé qui se déroule en Afrique, avec des animaux africains, le seul à parler pour le coup, comme un africain, est le singe ??

À LIRE AUSSI : CE QU’ON ATTEND DE SOUL 2

ENFIN…

Tout ça pour dire que même si les grands studios font des efforts pour représenter les personnes de couleur, il y a encore certaines habitudes qui restent. Nous ne disons pas que tous les personnages de couleur subissent une transformation. On parle des personnages de couleurs qui sont les héros de ces films d’animation. Certains diront : « Mais il y a des héros blancs aussi qui se transforment en animal ! » sauf que là encore, c’est différent.

L’exemple qui revient souvent, c’est celui de La Belle et la Bête. D’accord le prince passe presque tout son temps en bête, mais c’est une bête/animal humanoïde, donc très humain. Il ne se déplace pas à 4 pattes comme les autres et c’est là tout le problème. Pourquoi, lui, a le droit d’être proche d’un humain quand les personnages de couleurs que l’on transforme en animal perdent toutes ressemblances avec un être humain ? Pinnochio ressemble quand même plus à un être humain que Joe en forme d’âme ou de chat…

On aimerait préciser que ce problème se retrouve aussi dans le merchandising autour de ces dessins animés. La Princesse et la Grenouille n’a quasiment pas de jouets à l’effigie de Naveen en tant qu’homme de couleur. On le trouve plus souvent en forme de grenouille. Oui, ça fait réfléchir. Kuzco à l’époque apparaissait plus dans les rayons sous forme de Lama que sous forme humaine.

Enfin, on comprend que les personnages des films d’animation doivent apprendre une leçon de vie grâce à l’aventure qu’ils vont vivre. Jusque-là, il n’y a pas de problème. Sauf que, Cendrillon, Elza, Raiponce, Flynn, Pinnochio, Hercules, Milo, Tarzan ne subissent pas de transformation pour ça. Dès lors que le héros est de couleur, pour qu’il comprenne bien qu’il doit changer, faut qu’il perde son humanité… C’est triste…

%d blogueurs aiment cette page :