FREAKY : ENTRE VENDREDI 13 ET FREAKY FRIDAY

Freaky mélange deux concepts en un film d’horreur drôle sans pour autant être ni l’un ni l’autre. Voici ce que j’en pense.

DE QUOI PARLE FREAKY ?

Freaky nous amène à Blissfield, une petite ville américaine des plus banales. Notre héroïne, Millie Kessler (Kathryn Newton) a la vie typique de l’adolescente qui n’a pas confiance en elle. En plus de ça, elle est le souffre-douleur du groupe des filles les plus populaires. Sans oublier qu’elle est aussi la mascotte du lycée et ça, c’est une raison en plus pour être la cible des moqueries par les autres élèves.

Malheureusement, la vie paisible de la ville est perturbée par un tueur en série qui selon la légende revient toujours à la même période pour tuer des adolescents. Son nom, le Boucher de Blissfield (Vince Vaughn). Un soir alors qu’elle attend qu’on vienne la chercher après un match, elle croise son chemin. Malgré ses efforts pour s’échapper, elle est rattrapée par ce dernier. Heureusement pour elle, un événement étrange survient. Elle change de corps avec le Boucher… Comment l’empêcher de faire des victimes et retrouver son corps ?

FREAKY : ENTRE VENDREDI 13 ET FREAKY FRIDAY: DANS LA PEAU DE MA MÈRE
« Monsieur l’agent, j’ai bien mis mon masque non ? » © Universal Studios

FREAKY M’A FAIT PENSER À…

Quand Vendredi 13 rencontre Freaky Friday : Dans la peau de ma mère, ça donne Freaky. D’ailleurs le titre s’en inspire.

FREAKY : ENTRE VENDREDI 13 ET FREAKY FRIDAY: DANS LA PEAU DE MA MÈRE
« La prochaine fois que tu pètes pendant le film…. » © Universal Studios

CE QUE JE PENSE DE LA RÉALISATION

J’ai été étonnamment surpris par la qualité de la production. Christopher Lando à qui l’on doit Happy Birthdead et Happy Birthdead 2 You nous offre un film d’horreur comique plaisant à regarder. Je parle vraiment en termes de style, plans, couleurs et ambiance. En revanche, c’est un film pour adolescents et ça se sent.

Les acteurs s’en sortent très bien, mais le scénario est trop prévisible à mes yeux. Quand je regarde un film et que j’annonce ce qui va se passer à chaque fois, là, il y a un souci. Aucune surprise. Je vois bien que les scénaristes ont sorti toutes les bonnes références de ce genre de film en incluant une sorte de moral derrière, mais ça ne suffit pas.

Du côté des effets spéciaux par contre, le budget est au rendez-vous. Les morts sont sympas dans l’ensemble et plutôt créatives. Toutefois, il n’y a pas de quoi en faire tout un plat. Après avoir vu des Saw ou Hostel et tout ce qui va dans ce sens, étrangement, plus rien ne m’étonne vraiment.

« C’est maintenant toi le chat! » © Universal Studios

LA PERFORMANCE QUI M’A MARQUÉ

FREAKY : ENTRE VENDREDI 13 ET FREAKY FRIDAY: DANS LA PEAU DE MA MÈRE
« Moi quand je vais à la cantine parce que j’ai trop faim! Vener-Face On » © Universal Studios

À dire vrai, dans les films ayant pour base un échange de corps, ce qui me marque le plus, c’est la capacité de chaque acteur à s’adapter au rôle de son opposé. Kathryn Newton lorsqu’elle devient le Boucher, est convaincante. Elle ne donne vraiment plus l’image de l’adolescente victime. En plus de gagner en assurance, elle arrive à dégager une aura négative et ça, c’est plutôt pas mal. Cependant, je dois avouer que Vince Vaughn dans la peau de Millie est vraiment drôle. Je pense que sans lui, Freaky n’est rien d’autres qu’un film d’horreur à budget moyen qui tombe vite aux oubliettes. Je ne sais pas pour toi, mais voir un homme de 45-50 ans jouer les jeunes filles de 16-17 ans, ça n’a pas d’égale.

« Quand tu dis à ton pote de ne pas pointer du doigt la fille dont tu parles : Qui ? Elle là-bas?! » © Universal Studios

MON AVIS

Je vais être honnête avec toi, je n’ai pas détesté regarder Freaky, mais je n’ai pas aimé non plus. Disons que le film est tiède. C’est un bon film d’horreur/comique si tu n’as que ça à regarder et que tu es un fan du genre. Si ce n’est pas le cas, c’est une bonne initiation qui te laissera une impression plutôt agréable. Enfin si tu es exigeant, il risque de te décevoir à plusieurs endroits. Je ne dirais pas que c’est un mauvais film, au contraire, mais c’est juste qu’il manque d’ingéniosité et joue la carte de la sécurité en utilisant toutes les techniques connues.

« Allonge-toi, ça ne sera pas long… » © Universal Studios

ALORS ?

Regarde-le ! Pour être franc, tu passeras un bon moment si tu cherches juste un bon petit film sympa à regarder le soir. Il ne te demandera pas trop de concentration et t’offrira quelques bons moments.

%d blogueurs aiment cette page :