Publicités

GAME OF THRONES – JAIME LANNISTER : UN PERSONNAGE AUSSI DÉTESTABLE QU’ATTACHANT

Vous ne vous demandez pas pourquoi, malgré tout ce qu’il fait de détestable, vous éprouvez de la sympathie envers Jaime Lannister ? L’effet de halo, ça vous dit quelque chose ? On a essayé de trouver la raison pour laquelle vous appréciez le régicide !

Jaime Lannister a quand même du bon comme précise le site ScreenRant. Il sauve son frère Tyrion d’une mort certaine et donne son épée à Brienne, afin qu’elle puisse protéger Sansa.

Mais avant d’essayer de vous expliquer pourquoi vous éprouvez de la sympathie pour lui, voyons pourquoi vous le détestez. Le site Screenrant a fait une liste de ses plus viles actions.

IL POUSSE BRAN DU HAUT D’UNE TOUR


© HBO

L’une des scènes les plus choquantes de Game of Throne. Afin de garder secrète, sa relation amoureuse avec sa soeur, Jaime décide de balancer par la fenêtre d’une tour, le jeune Bran. Ce faisant, il le prive de l’usage de ses jambes pour le reste de sa vie

IL TUE SON COUSIN


© HBO

Après sa capture par Robb Stark, il est enfermé dans une cellule à côté de celle de son cousin, Alton Lannister. Il le tue après avoir écouté le défunt se remémorer leurs souvenirs d’enfance.

IL VIOLE CERSEI APRÈS LA MORT DE JOFFREY


© HBO

Alors que sa sœur pleure la mort de son fils, Jaime décide qu’il est temps de faire l’amour, qu’elle soit ou non consentante…

IL SE MOQUE CONSTAMMENT DE BRIENNE

© HBO

Captif de Brienne, Jaime ne cesse de la menacer et de l’attaquer sur son physique et sa féminité. Il faut tout de même noter la patience à toutes épreuves de Brienne pendant tout ce temps.

JAIME MENACE DE BALANCER UN BÉBÉ AVEC UNE CATAPULTE

© HBO

Pendant le siège de Vivesaigues, il a une conversation avec Edmure, le frère de Catelyn Stark. Alors qu’il essaye de négocier la capitulation d’Edmure en lui faisant une offre généreuse, ce dernier refuse. Jaime se braque et menace de lancer son bébé à l’intérieur de Vivesaigues, à l’aide d’une catapulte.

IL DÉCLENCHE LA FUREUR DE CERSEI EN L’ABANDONNANT


© HBO

À la fin de la saison 7, il abandonne Cersei pour rejoindre Jon et Daenerys dans leur combat contre les marcheurs blancs. Son départ déclenche la fureur de sa sœur « très » bien-aimée.

C’EST LE RÉGICIDE


© HBO

Pour sa défense, il tue le Roi Fou parce que ce dernier lui avait ordonné de tuer son propre père. Il se défend en ajoutant que le roi voulait attaquer Port-Réal et tuer 500.000 personnes. Son crime le plus célèbre, peut être vu comme étant aussi le plus légitime, vu le contexte.

Mais pourquoi vous le trouvez quand même sympathique ? La réponse se trouve dans l’effet de Halo.

Un exemple a été publié sur le site psychologie-sociale.com.

EFFET DE HALO À L’ÉCOLE (EXEMPLE)

Cette expérience date de 1973, à Clifford.

Les Sujets de cette expérience sont des enseignants.
 
Ces derniers ont pour tâche de décrire des enfants d’après leur photo sur plusieurs dimensions (jugement d’intelligence, évaluation des chances de succès à l’école, évaluation de l’intérêt probable de leurs parents pour leurs activités scolaires).

Les résultats sont les suivants :
Un enfant (jugé) « beau » est perçu par les enseignants comme plus intelligent, ayant plus de chances de succès à l’école et ayant des parents investis dans ses activités scolaires comparativement à un enfant (jugé) « laid ».

Jusque-là vous suivez ?

DÉFINITION DE L’EFFET DE HALO

Le site psychologie.savoir.fr définit l’effet de halo comme ceci :


L’effet de halo qui a été défini par le psychologue social Thorndike est un biais cognitif du jugement qui conduit à la contamination d’une première évaluation portant sur une caractéristique d’autrui vers les autres caractéristiques que l’on va évaluer ultérieurement sur cette même personne.

Ainsi, si on vous demande de juger de l’honnêteté de quelqu’un en première instance et que votre sentiment est qu’il s’agit de quelqu’un de foncièrement honnête et bien vous avez tendance à sur-accentuer d’autres caractéristiques positives par la suite (par exemple intelligent, sensible, généreux…). Pourtant, objectivement, ces différentes caractéristiques peuvent ne pas être présentes chez la même personne.


© HBO

En d’autres termes, on témoigne de la sympathie pour Jaime Lannister parce que la première fois qu’on l’a vu, il nous a fait bonne impression : Il est chevalier (avec toutes les connotations que ce statut véhicule : honneur, loyauté, force, courage, protecteur, etc) et il est beau.

Le site NosPensées ajoute :

Cet effet est également très présent lorsque l’on connaît la profession d’un individu, en le mettant rapidement dans une « case » si on découvre qu’il est médecin, charpentier ou réceptionniste. Cette technique est très utilisée en marketing pour améliorer l’image de certains produits, ou pour positionner une marque sur un marché donné.

Tout ceci fait en sorte que, malgré ses mauvaises actions, inconsciemment, on trouve des excuses à tous ses actes, quitte à en oublier certains dès qu’il fait, ce qui nous semble être, une bonne action.

Qu’en pensez-vous ?

Sources : Nos Pensées / Psychologie Savoir / Psychologie-Sociale / ScreenRant

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :