HIS DARK MATERIALS : UNE TRÈS BONNE SURPRISE

His Dark Materials nous entraine dans une aventure en plein cœur d’un monde fantastique où magie, théologie et daemon se cotoient. Nous, on adore !

HIS DARK MATERIALS EST UN SECOND ESSAI

On est content de vous apprendre un truc si vous ne le saviez pas, mais His Dark Materials : À la croisée des mondes est une série basée sur les livres de Philip Pullman. Ces derniers ont déjà été adapté en film, en 2007. Vous vous souvenez d’ À la croisée des mondes : La Boussole d’or ? Réalisé par Chris Weitz . Une photo vous aidera sûrement à vous en souvenir. Quand on se dit qu’il y’a quand même Nicole Kidman et Daniel Craig dedans…Dur…

Donc en 2007, cette première tentative n’a pas eu le succès attendu. HBO et BBC décident de reprendre la licence pour en faire une série qui respecte bien mieux l’œuvre originale.

ENTRE HARRY POTTER ET LE MONDE NARNIA ?

His Dark Matérials bénéficie d’une très bonne réalisation. De l’animation en CGI des daemons aux décors magnifiques, en passant par le jeu d’acteur, la série nous offre un spectacle visuel. On est tout de suite happé dans cet univers mêlant magie, théologie et science. Un monde qui ressemble au nôtre avec ses luttes contre la discrimination, l’oppression, le totalitarisme et la liberté.

Il y’a des ressemblances avec le monde d’Harry Potter et le côté narniesque de certaines choses présentent dans His Dark Matérials. Ce n’est pas mauvais au contraire. On a une légère impression de déjà-vu qui n’est pas négative.

TOUT TOURNE AUTOUR DE LYRA

Lyra Belecqua (Dafne Keen) est le personnage principal. Elle est accompagnée par son daemon, Pan. On la découvre alors qu’elle réside au Jordan College où elle a grandi. On comprend vite qu’elle a une relation unilatérale avec son oncle, Lord Asriel (James McAvoy). Toutefois, sa vie prend un virage à 180° quand son meilleur ami disparaît. Alors qu’elle se lance à sa recherche, elle reçoit l’aide de Marisa Coulter (Ruth Wilson). Commence alors une aventure extraordinaire pour laquelle elle était prédestinée.

La série ne cache pas son côté pré-ado, mais les thématiques abordées tout au long des 8 épisodes sont plutôt matures. Le juste milieu est bien trouvé et permet à tous les publics de trouver leur bonheur. Chaque épisode apporte de nouvelles informations qui relancent l’intrigue. On ne s’ennuie quasiment pas malgré quelques longues discussions entre personnages. En même temps, il faut bien que quelqu’un nous explique comment fonctionne ce monde non ?

Quoi qu’il en soit, si vous cherchez à vous évader dans un monde fantastique où la théologie tient une grande place, His Dark Matérials: À la croisée des mondes est faite pour vous. Tout y est pour vous plaire. Dafne Keen que l’on a pu voir dans Logan en 2017 est tout simplement super dans le rôle de Lyra. C’est elle qui porte toute la série sur ses épaules et elle le fait très bien. Bref, foncez dès que vous pouvez !

%d blogueurs aiment cette page :