INTERVIEWS

INTERVIEW : EVA NOUS FAIT LA LUMIERE SUR TAMISE DESIGN

À seulement 22 ans, Eva Baboulene est la fondatrice de l’entreprise Tamise Design. Elle nous a accordé une interview exclusive sur son histoire et son ambition dans ce secteur prestigieux de l’architecture design.

Eva Baboulene, jeune étudiante franco-gabonaise qui vit à Paris. Après avoir obtenu un Bac STMG, elle décide de faire une Mise À Niveau en Art Appliqué (NDRL: MANAA). À l’issue de cette prépa d’un an, elle réalise qu’elle a une véritable appétence pour le métier d’architecture design. Elle s’inscrit donc dans une école d’art et 3 ans plus tard, elle fonde Tamisé Design. Aujourd’hui en 3ème année de Bachelor, elle nous raconte comment elle s’organise entre sa vie d’entrepreneure et d’étudiante.

comment t’es venu l’idée de travailler dans l’architecture?

À la base je voulais faire du Droit pétrolier Minier. Puis durant mes années de première et terminale, je me suis rendu compte que le droit n’était pas ce à quoi j’aspirais. En explorant les autres possibilités, j’ai remarqué que mes centres d’intérêts étaient autour du dessin et de l’art. J’ai des parents qui savent dessiner et qui s’intéressent au milieu de l’architecture et de la décoration. J’ai donc fais plein de recherche pour savoir comment travailler dedans et c’est ainsi que j’ai finis par faire une MANAA.

Pour beaucoup, les classes préparatoires peuvent être vécues comme des années perdues. Pourtant Eva conseille à tout le monde de faire une MANAA avant de se lancer. Effectivement, cela permet d’avoir un très bon aperçu du métier dans sa globalité.

Quand tu sors d’une MANAA tu touches à plein de domaines variés. Tu peux même ressortir de là avec une révélation pour d’autres domaines différents de l’architecture. Par exemple, la communication visuelle ou dessinateur 3D.

Instagram @evababoulene

Eva accorde aussi beaucoup d’importance à associer son style de vie à son métier.

Je suis quelqu’un qui aime bouger et qui a tout le temps besoin de voir mon travail évoluer. Pour moi c’est l’un des meilleurs métiers parce que tu laisses libre cours à ta créativité et tu as très rarement des contraintes.

Pourtant, derrière ce métier prestigieux et très prisé, le niveau d’exigence en termes de connaissances artistiques et techniques est élevé.

À LIRE AUSSI : INTERVIEW : NATHALIE, AUTEURE DU PETIT MANUEL DU CHEVEU CRÉPU

3 METIER EN 1: ARCHITECTURE, DESIGNER ET DECORATEUR

Avant de rentrer plus en détails sur son entreprise Tamise Design, Eva a tenu à nous éclairer sur la particularité de son métier. En effet, à l’issue de son diplôme d’Architecte d’Intérieur elle sera à même de pouvoir réaliser des projets d’architecture, de design/rénovations ou juste de décoration.

Généralement, les architectes ne sont pas des designers. Tu ne pourras pas demander à un architecte traditionnel de réaliser des travaux de rénovation d’intérieur. Mes connaissances en tant que designer d’espace me permettent de pouvoir bouger tout ce qu’il y a dans la maison, tandis qu’un décorateur ne pourra pas le faire.

Instagram @evababoulene

Je dis souvent qu’architecte d’intérieur, c’est le meilleur des deux métiers. Tu peux être payée pour faire la maison, la rénovation et la décoration.

Cependant, ce métier est loin d’être simple, car il est très exigeant. En effet, il demande un savoir assez pointu pour comprendre les outils et matériaux associés à la construction.

Ma formation me demande de rester très concentrée. On ne peut pas vraiment laisser libre cours à sa créativité. Il arrive effectivement que les projets qu’on nous donne, nous imposent une certaine rigueur dans le traitement. À l’inverse, lorsque je travaille avec des particuliers, j’ai souvent besoin de recadrer le client pour faire respecter mon travail afin que le projet soit réalisable.

Il faut dire qu’il est devenu assez commun de nos jours d’entreprendre. Eva, ne fera pas exception à la règle avec son projet Tamisé Design.

Ça faisait pratiquement un an que j’avais ce projet en réflexion. Ce qui a motivé ma décision c’est que j’ai très vite réalisé que je suis quelqu’un qui ne supporte pas de travailler pour quelqu’un, je ne me vois absolument pas travailler toute ma vie sous les ordres de quelqu’un.

Son état d’esprit d’entrepreneur est donc motivé par sa volonté de s’affranchir du mode de management autoritaire et pyramidale qu’on peut rencontrer encore dans beaucoup d’entreprises aujourd’hui.

TAMISE DESIGN, LE REFLET D’UNE PERSONNALITÉ AVEC UNE ONCE DE SENSUALITÉ

Instagram @evababoulene

L’idée du nom Tamisé m’est venu très vite. Je l’ai trouvé en m’inspirant de ma personnalité. J’aime bien les décorations tamisé, avec une ambiance assez intime. Du coup je suis en plein dépôt de brevet sur la marque, afin que Tamisé devienne officiellement ma touche personnelle.

En tant qu’architecte Eva a dû rapidement apprendre à gérer ses projets clients.

En fonction des types de projets, je dois définir avec le client si je réalise juste un 1er rendez-vous diagnostic, puis rendu visuel en 2D/3D et si je vais jusqu’au suivi du chantier. Il est très important de subdiviser les différentes étapes afin de percevoir une rémunération, car à tout moment votre client peut faire volte face ou vous remplacer par un autre professionnel du métier.

Côté chiffre justement, Eva nous explique que sa rémunération dépend des projets.

Sur un projet à 100K € par exemple, un architecte peut percevoir jusqu’à 15%, en comptant le tarif de la consultation en amont, tu peux réaliser un chiffre d’affaire de 17000€.

Autant vous dire que ça vend du rêve ! En parlant de rêve d’ailleurs, Eva s’inspire de ce qui se fait de mieux dans le métier. Elle observe les travaux de grands architectes tels que Tadao Andô ou Zaha Hadid. Toutefois, en ce qui concerne la création pure, elle passe beaucoup de temps sur un réseau social très utile pour les fans de design : Pinterest.

Lorsque je cherche à créer quelque chose, je me mets devant mon logiciel et je commence à monter des murs, puis les casser, jusqu’à ce que j’obtienne un résultat qui me convient. L’inspiration me vient toujours lorsque je suis en train de travailler sur le projet.

TOURNÉE VERS SON PROCHAIN

Mais avant tout ça, Eva est une femme qui souhaite se battre pour la cause des jeunes fille. Elle a souhaité conclure cette interview en nous parlant du projet qui lui tient le plus à cœur.

Il y a un projet qui me touche particulièrement. C’est créer un complexe dédié spécifiquement à l’éducation des petites filles. Il y a encore trop de pays, notamment en Afrique, où les parents qui n’ont pas assez de moyen, envoient les garçons à l’école et préservent les filles pour les envoyer plus tard en mariage. C’est quelque chose que je ne cautionne pas et mon projet permettra à ces filles d’avoir un foyer où elles pourront grandir et s’épanouir professionnellement.

Instagram @evababoulene

Retrouvez Tamise Design sur Instagram et Eva Baboulene sur Twitter. N’hésitez pas à faire appel à ses services si vous avez besoin de refaçonner votre intérieur !

%d blogueurs aiment cette page :