JEAN-CHRISTOPHE ET WINNIE : UNE JOLIE SURPRISE A LA CLEF

En cette veille de réveillon de Noël, chez Cympress, nous sommes plutôt d’humeur espiègle… Jean-Christophe et Winnie, c’est la jolie surprise réservée par Disney fin octobre 2018. Porté par la performance attendrissante et très convaincante d’Ewan McGregor, ce film s’est ainsi fait une petite place dans les succès de fin d’année 2018. Retour sur un conte familial et poétique.

De la poésie, de la douceur et du miel pardi… Dans une Angleterre des années 50, Jean-Christophe, le petit garçon ami de Winnie, a bien grandi. Marié à Evelyn et père de la petite Madaline, il semble avoir enfoui son âme d’enfant, espiègle et rieur, au profit d’un intarissable travailleur, oubliant donc bien trop souvent sa petite famille. Pourtant, son passé va le rattraper le jour où Winnie l’Ourson, après 20 ans de séparation, le retrouve à Londres. S’ensuit une aventure à la fois drôle, trépidante et émouvante pour retrouver la célèbre bande d’amis de la Forêt des Rêves Bleus.

Jean-Christophe et Winnie
Une belle image entre ces deux-là… (Jean-Christophe et Winnie)

JEAN-CHRISTOPHE ET WINNIE, DU RÊVE À LA RÉALITÉ

Adapté de la franchise de la Walt Disney Company et basé sur les célèbres histoires d’Alan Alexander Milne, cette œuvre est filmée en prises de vues réelles. L’importance de la famille, la valeur de l’amitié, le besoin de ne pas oublier sa part d’enfant sont les thèmes intemporels abordés. Ils parleront donc aux petits comme aux grands « enfants ».  Tous ces thèmes sont traités sur fond de conte pour enfants afin de projeter en douceur le spectateur dans cet univers fantastique et merveilleux.

« J’arrive toujours là où je vais en m’éloignant d’où j’étais ! » tels sont les mots de Winnie, empreints de philosophie et de poésie. Les enfants observeront donc Winnie et ses amies aux prises avec les dangers de la Forêt des Rêves Bleus (les fameux éphélants et les nouifs, ndlr). Les adultes eux pourront percevoir une allégorie du monde du travail, ce monstre qui étouffe les temps de vie précieux en famille. Winnie semble donc nous donner à tous une leçon en vivant cette vie simple et calme loin du tourbillonnement incessant de la ville. Jean-Christophe et Winnie, c’est un retour libérateur à la nature et à l’enfance.

UNE TÊTE D’AFFICHE CONVAINCANTE ET DES MUSIQUES ENCHANTÉES

Le réalisateur suisse Marc Foster sort de son domaine de prédilection avec Jean-Christophe et Winnie. Fort de ses films d’actions et de science-fiction (Quantum of Solace, Machine Gun, World War Z) et ses drames et romances (Neverland, Je ne vois que toi), il réussit pourtant parfaitement le challenge de faire de Winnie et ses amis, des personnages réels, de fourrure et de coton. Marc Foster renouvelle sa collaboration si bien réussie dans le film Stay en choisissant Ewan Mc Gregor (Star Wars, The Island) comme tête d’affiche. Une décision fortuite puisque c’est un succès. Ewan McGregor incarne ainsi à la perfection ce Jean-Christophe adulte, perdu dans cette vie si sérieuse et mécanique. Les séquences émotions sont multiples et même les moins sensibles d’entre nous se surprennent à rêvasser, songeurs. Un casting parfaitement complété avec la sublime Hayley Atwell (Black Mirror, Captain America : First Avenger) en Evelyn.

Jean-Christophe et Winnie

La bande son féerique signée Jon Brion, aux notes douces et mélancoliques, ajoute son grain de magie, indispensable à la réussite de ce film. En bref, cette œuvre s’inscrit étonnement dans les surprises de cette fin 2018 et ravira petits et grands. Jean-Christophe et Winnie, c’est un petit bijou de Disney à voir absolument en famille. On croise donc les doigts pour le retrouver sur Disney + !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :