JO TOKYO 2020 : VERS UN REPORT EN 2021 ?

@sedechant via Twenty20

Selon USA Today et un membre du CIO (Comité International Olympique), les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 seront repoussés à 2021.

La décision pourrait être prise dans les semaines qui viennent selon USA Today et 20 Minutes. L’information provient d’un membre important du Comité International Olympique, Dick Pound. Toutefois, le CIO n’a pas encore fait d’annonce officielle.

Néanmoins, les propos de Dick Pound recueillis par USA Todays semblent assez clairs :

Sur la base des informations dont dispose le CIO, le report a été décidé. Les paramètres pour l’avenir n’ont pas été déterminés, mais les Jeux ne commenceront pas le 24 juillet, autant que je sache. 

Dick Pound: "On regarde le mot commençant par 'R'"
Dick Pound © Bluewin

Bien évidemment, le CIO va en discuter avec les instances japonaises afin de trouver la meilleure date possible. Tout dépendra de la pandémie. En effet, sa propagation ne laisse pas beaucoup de choix au Comité. De plus, de nombreux pays sont dépassés par la situation et le virus gagne l’Afrique petit à petit.

La pression est sur le CIO, mais logiquement, un report devrait être annoncé prochainement. En ce qui concerne les fédérations, le Canada a refusé d’envoyer ses athlètes si les jeux ne sont pas repoussés. L’Australie ne pourrait pas assembler une fédération vu les circonstances. L’Allemagne, le Brésil, la Norvège et d’autres pays ont demandé le report des Jeux Olympiques.

UNE PREMIÈRE POUR LES JEUX OLYMPIQUES ?

Enfin, si la décision de repousser Tokyo 2020 est prise, ce sera la première fois que les jeux sont suspendus pour une raison autre que la guerre. En effet, les jeux d’été 1916 ont été annulés à cause de la Première Guerre Mondiale. La Seconde Guerre Mondiale a été la raison d’annulation des Jeux d’hiver de 1940 et 1944. On ne parlera pas des boycotts de 1976, 1980 et 1984, car les Jeux ont eu lieu malgré tout.

Montreal Olympics: African boycott of 1976 Games 'changed the ...
© Montreal Gazette

« Plus de 30 pays, principalement africains, ont quitté les Jeux de 1976. Certains athlètes participant déjà à des compétitions préliminaires ont dû faire leurs bagages et partir. Ce fut un moment clé dans la lutte contre la ségrégation raciale et la discrimination en Afrique du Sud, qui prendra fin près de 20 ans plus tard. » – Montreal Gazette

Sources : USA Today / 20 Minutes

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :