LA CASA DE PAPEL SAISON 4 RÉPOND AUX ATTENTES

Pour sa quatrième partie, La Casa De Papel propose un très bon spectacle rythmé par de l’action et du drame. Mais, est-ce que l’on ne se dirige pas vers une saison de trop ?

ATTENTION SPOILERS

On reprend les mêmes et on recommence. La partie 4 de La Casa De Papel démarre exactement là où la troisième s’est arrêtée. Nairobi s’est fait tirer dessus par la police, le Professeur est en cavale pensant que Lisbonne a été tuée. Enfin, au sein de la Banque d’Espagne, la tension monte plus que jamais et nos cambrioleurs préférés ont du mal à garder leur sang-froid.

© Netflix / Alba FloresEsther Acebo

IL S’EN PASSE DES CHOSES

Alex Pina et son équipe ont réussi à ne pas trop tomber dans le piège de « la suite qui n’apporte rien de nouveau ». Tout au long de cette quatrième partie, on apprend plus de choses sur les protagonistes grâce à de nombreux retours en arrière. Le tout est savamment bien agencé pour qu’on ne soit pas perdu. Croyez-le ou pas, le rythme n’en pâtit pas et ça c’est bon

© Netflix / Itziar Ituño

Malgré le côté claustrophobe de la série à ce niveau, on ne s’ennuie pas de voir et revoir le même décors. Il y a moins d’action que dans la précédente, mais celles-ci sont tout aussi intenses. Le pari est réussi. Les fusillades sont très bien réalisées et la tension est palpable à l’écran à chaque instant.

© Netflix / Darko Peric, Úrsula Corberó

Ça a toujours été la marque de fabrique de la série : Transmettre l’adrénaline ressentie par Denver, Tokyo et toute la clique. Les séquences s’enchaînent, les mouvements de caméras rythment les dialogues, c’est une belle leçon de tournage qu’on a sous les yeux.

UNE PARTIE 5 EN VUE ?

Si l’on peut pointer du doigt quelque chose dans cette nouvelle saison, c’est son réel intérêt dans le fond. Oui, on a dit plus haut qu’elle apporte pas mal d’informations. Mais 70 % d’entre elles se concentrent sur les interactions entre les membres du groupe en Italie, avant le casse.

© Netflix / Alba FloresEsther AceboItziar ItuñoÚrsula Corberó

De plus, Gandía, qui est le réel ennemi de la bande, semble tout bonnement invincible et pour une série qui se veut réaliste, ça coince un peu.

© Netflix / Darko PericJosé Manuel Poga

Également, on s’attendait à les voir terminer le casse quitte à repartir dans une chasse à l’homme. À l’inverse, c’est l’histoire qui se répète dès lors que le cliffhanger de l’épisode 8, nous rappelle étrangement celui de la fin de la partie 2. Le professeur se retrouve une nouvelle fois nez à nez avec une femme prête à tout pour l’arrêter.

Va-t-il la séduire ? La convaincre de la rallier à sa cause ? Est-ce que l’équipe va pouvoir s’échapper sans ses consignes ? Seule la partie 5 nous le dira.

© Netflix / Álvaro Morte

Netflix va probablement annoncer le renouvellement de la série aux alentours du 4 mai 2020 voir mi-mai. D’ici là, les 8 épisodes de La Casa de Papel partie 4 vous attendent sur Netflix.

%d blogueurs aiment cette page :