LA VOIE DE LA JUSTICE : UN BIOPIC D’ACTUALITÉ ?

La Voie de la Justice est un film historique racontant l’affaire Walter McMillian dans l’Alabama vers la fin des années 80.

UN PASSÉ BIEN TROP PRÉSENT

Dans La Voie de la Justice, Michael B Jordan est Bryan Stevenson. Un jeune avocat noir qui ouvre son cabinet dans l’Alabama pour défendre les condamnés à mort. Là-bas, il rencontre l’un deux, Walter McMillian (Jamie Foxx). Il est condamné à mort pour le meurtre d’une jeune femme blanche. Dès le départ, le ton est donné. On assiste alors à un bras de fer entre la justice et la corruption dans un état reconnu comme raciste. Malgré les preuves qui innocentent son client, Bryan doit redoubler d’effort pour le sortir de là.

LA VOIE DE LA JUSTICE : UN BIOPIC D'ACTUALITÉ

À LIRE AUSSI : COMMENT ÉLEVER UN SUPER-HÉROS : ON AIME MALGRÉ LE MANQUE DE RYTHME

LA VOIE DE LA JUSTICE HISTORIQUE

La Voie de la Justice nous transporte dans une Amérique profonde des années 80. En terme d’ambiance, on se sent transporté visuellement, mais pas musicalement. En effet, les choix musicaux détonnent de temps en temps avec ce que l’on voit à l’écran. On chipote là, mais, c’est assez déroutant quand on y fait attention. Toutefois, pour tout le reste, il n’y a rien à pointer du doigt.

LA VOIE DE LA JUSTICE : UN BIOPIC D'ACTUALITÉ

Il n’y a pas de lenteur, tout s’enchaine bien. Le film nous rappelle Hurricane Carter et tous ces biopics du même genre. C’est poignant, c’est frustrant et c’est à l’image du système judiciaire américain et son racisme systémique.

LA VOIE DE LA JUSTICE : UN BIOPIC D'ACTUALITÉ

À LIRE AUSSI : JAMIE FOXX SERA…MIKE TYSON

MICHAEL B JORDAN ET JAMIE FOXX FORMENT UN BEAU DUO

Michael B Jordan et Jamie Foxx apportent chacun leur talent sans se voler la vedette. Leur personnage respectif manque d’un peu plus de profondeur, mais d’un autre côté, le film aurait été plus long. D’ailleurs, pour Jamie Foxx, ce rôle doit lui rappeler celui de Stan « Tookie » Williams dans Redemption (2004). Notre duo est accompagné par Brie Larson, qui joue le rôle d’une militante locale, Eva Ansley. Même si l’on ne la voit pas autant qu’eux, Brie apporte sa touche.

LA VOIE DE LA JUSTICE : UN BIOPIC D'ACTUALITÉ

Des affaires comme celle-ci, il y en a des centaines. Toutefois, c’est toujours une bonne chose de se pencher sur l’une d’entre elle sous forme de film. Si vous voulez aller plus loin, lisez Et la justice égale pour tous : un avocat dans l’enfer des prisons américaines. C’est le livre autobiographique écrit par l’avocat Bryan Stevenson. Enfin, La Voie de la Justice est le premier film de Warner Bros à inclure la clause « Inclusion Rider ». Celle-ci assure que les communautés sous-représentées aient accès à des postes clés devant et derrière la caméra.

%d blogueurs aiment cette page :