LE CHAMPION NBA 2020 SERA-T-IL LÉGITIME ?

Une des questions que l’on se pose en tant que fan NBA avec cette situation est la suivante : Est-ce que le champion NBA 2020 sera un champion légitime ?

En effet, il faut voir les choses comme elles sont. Si la NBA décide d’aller avec son format qui prend en compte les 16 meilleurs bilans, avec une saison arrêtée à +60 matchs, est-ce que le vainqueur le final est un “vrai champion” ?

LES SAISONS NBA SE SUIVENT, MAIS NE SE RESSEMBLENT PAS

Tous les anciens champions NBA depuis le passage à 82 matchs ont toujours eu des saisons complètes. Les saisons de lockout n’ayant pas eu de champion. Ils ont dû faire face aux calendriers chargés et aux longs playoffs. En effet, c’est en 2003 que tous les tours des playoffs passent aux meilleurs des 7 matchs. Ceux qui ont participé à ces campagnes victorieuses, n’accepteront peut-être pas tous, à sa juste valeur la bague du champion 2020. Des arguments comme la saison a été arrêtée pendant 2 mois, les blessés sont revenus, tout le monde était plus frais, etc. Ce sont des arguments non-valables.

Les San Antonio Spurs célèbrent leur titre de 2003

Si l’on commence à remettre en question un titre parce qu’il y a eu un hiatus, une guerre, une pandémie, un lockout. Alors tous les titres NBA doivent être remis en question. Non ? La saison NBA 2011-2012 a été compressée en 66 matchs de saison régulière contre 82 à cause du lockout. Tous les matchs ont été joués en 124 jours. Miami a été sacré championne. Lors du lockout de 1998-1999, les San Antonio Spurs ont été champions sur une saison régulière de 50 matches. Est-ce que ça pose problème aujourd’hui ? Non…

à LIRE AUSSI : NBA : QUI SERA CHAMPION 2020 ? QUI SERA MVP 2020? LES GM DE LA LIGUE DONNENT LEURS AVIS

EN NBA, LE FACTEUR CHANCE EST INDENIABLE

Il y a une part de hasard/chance dans la vie et dans le sport. L’argument du “Ils ont gagné parce qu’il y a eu le coronavirus” ne fonctionne pas. Pourquoi ? Parce que tout le monde a été sous les mêmes conditions. La compétition s’est arrêtée pour tout le monde. C’est comme dire que le titre des Golden State Warriors en 2015 face aux Cleveland Cavaliers ne vaut rien parce que Kevin Love et Kyrie Irving n’ont pas joué. Est-ce que c’est de la faute des Warriors si les joueurs d’en face se blessent avant la finale ou pendant ? C’est la vie, ça ne se prévoit pas ce genre de choses sauf si l’on s’appelle Zaza Pachulia…

Kevin Durant, Zaza Pachulia, Kawhi Leonard, Finale de la conférence Ouest 2017

Autre exemple. Imaginez-vous entendre quelqu’un vous dire que les deux titres des Houston Rockets (1994,1995) pendant l’absence de Michael Jordan ne valent rien parce qu’il est parti jouer au baseball. Sérieusement ? Si l’on commence à pointer du doigt ce genre de choses, il faut le faire pour tout le monde. Allen Iverson aurait battu les Los Angeles Lakers en 2001 s’il avait une meilleure équipe ? Le titre des Cavs face aux Warriors ne comptent pas vraiment à cause de la suspension de Draymond Green pour le Game 5 ? Qui à cause de sa faute flagrante s’est retrouvé au-dessus de la limite imposée par la ligue.

LE CHAMPION NBA 2020 SERA-T-IL LÉGITIME ?
Les Houston Rockets célèbrent leur premier titre NBA © Houston Chronicle

ALORS CHAMPION NBA 2020 LÉGITIME OU PAS ?

Dire que la bague du futur champion NBA 2020 aura moins de valeur parce que la pandémie du coronavirus a changé les choses, remettrait presque tous les titres de l’histoire en question. Il y a souvent quelque chose qui change la donne. Une blessure, une mauvaise décision des arbitres, un trajet vers le stade qui se passe mal et qui mentalement plombe le moral de l’équipe, une pizza mal digérée, etc. On ne devrait pas comme dit Shaquille O’Neal, tout annuler et recommencer parce que le titre 2020 aura un astérisque. On pourrait mettre de nombreux astérisques rien que sur les 20 dernières années et pourtant on ne le fait pas. Il est arrivé ce qui est arrivé, ça a touché tout le monde, on repart sur des nouvelles bases afin que les équipes qualifiées soit à force égales au maximum et on avance.

C’est la vie, rien n’est jamais égal dès le départ de toute façon et en plus, cela dépend du point de vue de chacun.

%d blogueurs aiment cette page :