Publicités

LES MANETTES DE JEU LES PLUS FOLLES

Le jeu vidéo, c’est aussi une histoire de concept. Dans cette optique, les fabricants de consoles ont souvent proposé des manettes plus folles les unes que les autres. Regardez.

Lorsque l’on regarde l’histoire du jeu vidéo, on constate qu’on a eu toutes sortes de choses. Des jeux super, des nullités intersidérales, des consoles extra, etc. Le problème est qu’on ne parle pas souvent des différentes manettes qui sont passées par là. Vous verrez, certaines sont vraiment…bizarres !

LA MANETTE CANNE À PÊCHE DE SEGA

Destinée au jeu Sega Bass Fishing sorti en 1997 dans les salles d’arcades et sur Dreamcast en 1998, cette manette pouvait être utilisée dans d’autres jeux. Elle pouvait simuler les coups de sabre si l’on avait Soul Calibur.

À LIRE AUSSI : LA DREAMCAST : UNE CONSOLE EN AVANCE SUR SON TEMPS

LA MANETTE TRONÇONNEUSE RESIDENT EVIL

Comment tu fais pour jouer avec ça ? Oui, on s’est dit la même chose. Qui a pu se dire à un moment : « Tiens, on va jouer avec une manette en forme de tronçonneuse ! Ça va être super cool, ce sera injouable, mais fun ! » Fabriquée spécialement pour Resident Evil 4 et Halloween, cette manette est plus un objet collector qu’autre chose. Voyons comment sont placés les boutons… On a compris la référence à l’homme à la tronçonneuse dans le jeu, mais bon, quand même…

UN KATANA CATASTROPHIQUE

Pour célébrer la sortie d’Onimusha 3, Capcom et Hori collaborent afin de sortir une manette katana. Elle dispose de tous les boutons et joysticks de la Playstation 2 et en plus, on peut la sortir de son étui comme une vraie lame japonaise. Toutefois, pour $150 à sa sortie, elle s’est transformée en trophée sur de nombreuse étagères. On se demande bien pourquoi.

THANOS AVANT L’HEURE CHEZ NINTENDO

Nintendo était dans le futur en 1989. Toujours dans l’innovation, le Power Glove de la firme avait vu le jour sur la NES. Son prix ? $150 ! Il était utilisé avec des jeux comme Super Glove Ball et Bad Street Brawler. Vous imaginez bien qu’à cette époque, la réalité virtuelle et la détection de mouvement, n’est pas au top. De plus, le prix n’a pas aidé les ventes et sa production s’est arrêtée l’année d’après.

À LIRE AUSSI : EXCLUSIVITÉ, RARETÉ, QUALITÉ : LA TRIFORCE DE NINTENDO

UN CLAVIER-MANETTE POUR LA GAMECUBE

Nintendo a vraiment tout essayé ! Cette manette-clavier ou clavier-manette était destinée à la GameCube et à son jeu célèbre RPG, Phantasy Star Online I et II. Exclusivement réservé au marché japonais, son clavier permettait de discuter en ligne plus rapidement et facilement.

SEGA MARACAS

Après la canne à pêche, voilà les maracas de Samba de Amigo. Non, vous ne rêvez pas. Le jeu était capable de reconnaître la position des maracas et de calculer en temps réel (ou presque) à quelle fréquence, ils étaient secoués et surtout avec quelle intensité. Aussi, on pouvait les utiliser dans d’autres jeux. Oui, oui.

WU-TANG !!

Une manette faite pour le Wu-Tang ! Son manque d’ergonomie a eu raison d’elle. Sorti en 1999 pour le jeu Wu-Tang : Shaolin Style sur Playstation, elle n’a malheureusement pas fait long feu dans les esprits des joueurs. Tout comme le jeu d’ailleurs. En parlant de lui, c’était l’un des rares jeux où l’on pouvait se battre à 4 simultanément.

UNE MANETTE OU UN SKATE ?

On veut les deux ! Comment allier plaisir et complication ? Le jeu Tony Hawk : Ride, sorti en 2009 sur Xbox 360, PS3 et Wii a eu la chance d’avoir sa « manette » spéciale. Un skateboard. Sa particularité ? Au lieu d’avoir une manette en main, le joueur utilisait ses pieds pour appuyer sur les touches. Vous avez dit compliqué ?

ON SE LA JOUE POWER RANGERS ?

Vous avez toujours rêvé de piloter un Megazord ? C’était presque possible en 2002. Sur Xbox, était sorti un jeu, Steel Battalion. Le titre nous permettait de contrôler un robot armé afin de réaliser des missions diverses et peu variées. Le bémol est qu’il fallait avoir tout cet attirail pour pouvoir le faire. La rareté de l’installation a rendu le jeu difficile à trouver, très vite.

À LIRE AUSSI : RING FIT ADVENTURE : NINTENDO FAIT DU FITNESS

NOTRE COUP DE COEUR

Encore une fois, Nintendo était en avance et pensait à tous les joueurs. Le NES Hands Free Controller permettait aux joueurs atteint d’handicaps de jouer aux jeux vidéo. On est en 1989 mesdames et messieurs. Coutant $120 à l’époque, on peut dire que c’était un petit prix à payer pour ceux et celles qui voulaient jouer comme tout le monde. Au lieu d’utiliser leurs mains, il suffisait d’accrocher la manette sur sa poitrine et utiliser sa bouche pour appuyer sur les boutons. Microsoft aujourd’hui propose une version bien plus élaborée.

Source : The Gamer

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :