EST-CE QUE LES STARS NBA FUIENT LE SLAM DUNK CONTEST ?

Il fut un temps où le Slam Dunk Contest mettait face à face l’élite de la NBA dans un concours de électrique. Mais depuis plus de dix ans, les stars refusent d’y participer. On essaye de comprendre pourquoi.

Le dunk fait partie du basket-ball comme une reprise de volée au football. On en a vu des centaines, mais à chaque fois, ils nous font le même effet. Cependant, le football n’a pas de concours de volée comme le basket-ball a son Slam Dunk Contest.

Chaque année, à la même période, le gratin de la NBA se retrouve dans une ville pour célébrer la crème de la ligue et faire plaisir aux fans. Durant un week-end, la planète de la balle orange vit au rythme des concerts, des mini-jeux, des célébrités du monde du divertissement, etc. Les fans sont là (ou derrière leur télé), et attendent les différents concours et le All-Star Game. Toutefois, l’un des événements les plus attendus reste cette compétition.

UN MANQUE DE ALL-STARS, DE SUPERSTARS ET DE STARS

Selon les années, le niveau du SDC varie en fonction des participants et de leur créativité. En revanche ce qui continue de baisser, c’est la renommée de ces derniers. En effet, lors des récents concours, on a eu droit à des joueurs peu connus du grand public voire même, pas draftés, comme Derrick Jones Jr.

Alors que les meilleurs joueurs de la discipline se donnaient rendez-vous au SDC dans les années 80-90 et début 2000, cela n’est plus vraiment le cas aujourd’hui…

Attention, qu’on soit bien clair. On ne dit pas que les athlètes qui y participent aujourd’hui sont nuls, au contraire, mais, c’est le All-Star Week-end et les participants aux différents concours ne sont pas toujours all-stars ou même des superstars…Certains ne sont même pas des stars tout court…

Okay, il faut donner la chance à tout le monde de briller, mais les fans veulent des stars. « Oui, mais c’est bien quand un gars sorti de nulle part vole la vedette! » D’accord, mais pour voler la vedette il faut que les gars en face soient des vedettes déjà… Vous préférez payer 900 dollars pour voir Russell Westbrook ou pour voir Jae Crowder au SDC ?

ALORS ELLES FUIENT OU PAS LES STARS ?

Difficile à dire. Parmi les stars , il y en a qui sont capables de faire de beaux slams en plein match sur une contre attaque (LeBron, Paul George, DeMar DeRozan, Jayson Tatum, etc). Il y a ceux qui sont aussi bons en match que lors du concours (Zach LaVine, Aaron Gordon), puis il y a une catégorie de joueurs dont on connaît les aptitudes, mais qui n’osent pas (LeBron James, Russell Westbrook, etc).

En voyant ces noms, on ne peut que penser à l’époque de Vince Carter et Tracy McGrady en 2000 ou encore Michael Jordan et Dominique Wilkins dans les années 90. À l’époque, les stars n’avaient pas peur de tenter le coup. C’est un concours subjectif. Perdre ou gagner ne dépend que de cinq juges, mais cela ne signifie pas que le perdant est nul, au contraire.

Aujourd’hui, c’est à croire que les joueurs veulent à tout prix protéger leur célébrité. On a l’impression qu’ils se disent que perdre ferait tache sur leur CV.

L’EXCUSE DU DUNKEUR PUISSANT ?

Prenons par exemple, un joueur de la trempe de LeBron James. Il en réalise NBA depuis son arrivée en 2003. On connaît tous sa puissance et athlétisme, mais le King James, et pour reprendre les mots de Stephen A. Smith :

« N’a pas rendu service à la NBA en refusant de participer au Slam Dunk Contest ».

Il n’a pas tort. Michael Jordan l’a fait, Kobe Bryant, Vince Carter, Julius « Dr. J » Erving. Ces légendes de la NBA y ont participé et cela n’a jamais taché leur légende. Pour le cas de LeBron, on entendait souvent cette excuse : « Mais LeBron est un dunkeur puissant, il n’a rien à faire au concours » Pourtant, Dwight Howard l’a bien gagné en 2008.

Aujourd’hui, l’excuse a changé : « Il est trop vieux pour ça maintenant… » En match pourtant, il arrive à sortir des moulins à vents à deux mains en reverse. Il y a de quoi se poser des questions, n’est-ce pas ?

Est-ce que LeBron James le fuit réellement parce qu’il ne se juge pas assez bon ? Préfère-t-il laisser sa place à ceux qui ont moins de visibilité ou aux jeunes ? N’ayant jamais donné de réponses précises sur la question, on ne saura peut-être jamais ce qu’il en est et c’est dommage.

Toutefois, il faut admettre une chose, les participants sont souvent dans leurs 3 voire 5 premières années en NBA. Certains sont déjà des stars reconnues, mais la plupart d’entre eux passent sous le radar.

LA NBA A BESOIN DE STARS

Aujourd’hui aucune star confirmée ne veut se donner la peine de faire ce concours. C’est la raison pour laquelle l’engouement autour de l’événement diminue un peu plus chaque année.

Merci à Zach LaVine et Aaron Gordon d’avoir remonté le niveau en 2016. D’ailleurs, un grand merci à nouveau à Aaron Gordon pour avoir encore prouvé qu’il était au-dessus du reste, malgré la controverse de cette année.

Le SDC est un moment qui n’arrive qu’une fois et la NBA devrait tout faire pour motiver les grands noms de la ligue à y participer. Pourquoi ne pas utiliser un système de charité ou faire des équipes de deux avec un dunk par joueur dans chaque duo ?

Oui, les joueurs ne veulent pas se blesser, mais le soucis c’est que les superstars voient le All-Star Weekend comme des vacances plus qu’autre chose…

Dans tous les cas, pour le prochain Slam Dunk Contest, on veut Zion Williamson et Zach LaVine au moins.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :