MONDIAL FÉMININ 2019 : VICTOIRE DE L’ESPAGNE 3-1 DANS LA DOULEUR FACE À L’AFRIQUE DU SUD [RÉSUMÉ]

Laura Garcia célèbre le 3e but espagnol © FIFA / Getty Images

Ce n’était pas son plus beau match, mais l’Espagne s’impose face à l’Afrique du Sud dans la douleur, 3-1. C’est aussi la première victoire en Coupe du Monde des Espangoles en quatre participations.

L’Afrique du Sud joue sa première Coupe du Monde face à l’Espagne sur la pelouse du stade Océane au Havre. L’Espagne participe à sa 4e Coupe du Monde et n’a toujours pas gagné de match dans la compétition.

L’AFRIQUE DU SUD MISE SUR SA VITESSE

Pourtant dominées pendant les 25 premières minutes, les Sud-africaines profitent d’une contre-attaque pour ouvrir le score. C’est l’attaquante Thembi Kgatlana qui ouvre le score (25e min) sur un tir enveloppé à l’entrée de la surface. La gardienne espagnole, Sandra Panos est surprise par la trajectoire de la balle. Malgré tout, l’Espagne contrôle le ballon mais pêche dans la finition face à des Banyana-Banyana qui courent littéralement partout.

Thembi Kgatlana qui marque le premier but de l’histoire de l’Afrique du Sud en Coupe du Monde © FIFA /Getty Images

DEUX PÉNALTYS, UN CARTON ROUGE

L’Espagne a toujours à la possession de balle mais commet trop d’erreurs avant l’heure de jeu. Des égarements dont ne profitent pas l’Afrique du Sud mais qui semblent semer le doute chez les Espagnoles. Les Sud-africaines continuent de courir et de se battre sur tous les ballons. Physiquement elles sont là, cependant la fatique se fait sentir chez certaines joueuses.

Jennifer Hermoso © FIFA /Getty Images

Les Espagnoles voit la chance leur sourire quand la capitaine Sud-africaine, Janine Van Wyk, touche le ballon de la main dans la surface (69e min). L’attaquante Jennifer Hermoso convertit le pénalty. L’Espagne revient dans le match. Motivées, elles doublent la marque (73e min) par le biais de Virginia Torrecilla. Malheureusement, le but est annulé pour une position de hors-jeu.

© FIFA / Getty Images

LES SUD-AFRICAINES SE FATIGUENT, LES ESPAGNOLES POUSSENT

La poisse poursuit les Sud-africaines avec un second penalty litigieux (ou sévère). En effet, la défenseuse, Nothando Vilakazi, touche le genou de l’attaquante avec ses crampons en dégageant la balle. Un geste involontaire qui a comme conséquences pour elle, un second carton jaune. Elle est expulsée. Jennifer Hermoso transforme le second penalty (82e). Lucia Garcia tue les espoirs adverses. Elle part dans leur dos et en inscrit le 3e but espagnol (88e).

© FIFA / Getty Images

Jennifer Hermoso est la première joueuse de l’histoire de la compétition à inscrire doublé rien qu’en pénaltys.

Une victoire difficile pour l’Espagne. Un jeu pas très inspiré mais qui a tenu malgré tous les déchets. Les Sud-africaines ne déméritent pas. Elles manquaient de technique et de tactique. Cependant, le cœur y était.

On retrouvera l’Espagne face à l’Allemagne le 12 juin et l’Afrique du Sud face à la Chine, le 13 juin.

© FIFA
%d blogueurs aiment cette page :