NBA ACADEMY : DES JEUNES ATHLÈTES MALTRAITÉS EN CHINE

Entre la NBA et la Chine rien ne va plus. Des allégations de maltraitance d’enfants dans les NBA Academy de Chine ont fait surface cette semaine.

Selon CBS Sports, la NBA fait face à plusieurs allégations de maltraitance d’enfants dans ses académies en Chine. C’est Steve Fainaru et Mark Fainaru-Wada d’ESPN qui ont reporté l’information pour la première fois.

NBA ET CHINE NE FONT PLUS BON MÉNAGE

La Chine est pointée du doigt, pour son nom respect des droits de l’Homme avec le peuple Ouïghour. Cette semaine, voilà que les entraîneurs chinois de trois NBA Académies de Chine sont accusés de maltraiter des enfants. Les allégations proviennent d’employés et entraîneurs de ces trois mêmes académies. Depuis, l’une d’elle, située à Xinjiang, a fermé.

Selon ESPN, la NBA aurait reçu au moins trois rapports de violence physique sur des joueurs. Durant un incident, un entraîneur chinois a lancé la balle au visage d’un joueur avant de lui donner un coup de pied dans le ventre. Un autre incident rapporte qu’un athlète a souffert d’épuisement dû à la chaleur.

LA CHINE ET LES POLÉMIQUES…

Un ancien directeur technique d’une école de basket-ball, Bruce Palmer, s’est exprimé à ce sujet. Il déclare qu’il a dû répéter plusieurs fois aux entraîneurs en Chine de ne pas blesser physiquement les athlètes. De plus, ces NBA académies sont aussi là pour éduquer les joueurs et les aider à s’en sortir hors du basket-ball. Même de ce côté-là, le travail n’est pas fait correctement.

« Je ne pouvais pas continuer à me présenter tous les jours, à regarder ces enfants et à savoir qu’ils finiraient par être des chauffeurs de taxi »

Bruce Palmer

De plus, la NBA reconnaît qu’elle n’a aucun contrôle sur les entraîneurs locaux ou encore les programmes académiques.

« Nous n’avons pas de supervision des entraîneurs locaux, des programmes académiques ou des conditions de vie. Il est juste de dire que nous avons été moins impliqués que nous le voulions. »

Mark Tatum – Commissaire adjoint de la NBA

Est-ce que le gouvernement chinois s’est immiscé entre la NBA et ses entraîneurs locaux ? On ne sait pas, cependant, cette histoire vient rajouter de l’huile sur le feu dans la relation entre la NBA et la Chine. Depuis le tweet de Daryl Morey, son fameux Free Hong Kong en octobre dernier, il se dit que la NBA perd des centaines de millions de dollars de revenus. Alors que les crises et les polémiques s’enchaînent en Chine, la NBA même si elle fait mine d’être en faveur des causes sociales, ne se bouge pas vraiment en faveur des Ouïghours. L’argent prime au-dessus des libertés on dirait bien…

À LIRE AUSSI : POLITIQUE, BUSINESS, ARGENT…LA NBA FACE À LA CHINE

%d blogueurs aiment cette page :