Publicités

NBA : CARMELO ANTHONY SIGNE AUX PORTLAND TRAILBLAZERS

Sans équipe depuis son passage de 10 jours aux Houston Rockets, Carmelo Anthony revient en NBA. C’est les Portland Trailblazers qui accueillent le joueur de 35 ans.

Adrian Wojnarowski est à l’origine de la nouvelle encore une fois.

Portland et Carmelo Anthony ont un accord non-garanti. Cela signifie que Melo touchera $14,490 chaque jour où il sera dans l’effectif des Blazers. Ce contrat non-garanti deviendra garantit le 7 janvier 2020 si Carmelo Anthony est toujours dans l’effectif.

Carmelo Anthony a été 10 fois All-Star, 6 fois membre All-NBA et meilleur scoreur de la ligue en 2013. Ses statistiques en carrière sont 24.0 pts, 6,5 rebonds et 4,8 passes. Il rejoindra les Portland Trailblazers lors de leur prochaine série de déplacements qui débute avec un arrêt à Houston.

CARMELO ANTHONY SOUTENU PAR DAMIAN LILLARD ET CJ MCCOLLUM

Selon Chris Haynes, Damian Lillard est au courant de la signature de Carmelo depuis mercredi soir. Il ajoute que le meneur a toujours été favorable à l’arrivée de Carmelo Anthony aux Blazers.

De plus, en 2017, les Blazers avaient déjà leurs yeux sur Melo. Dans un post Instagram, CJ McCollum n’avait pas hésité à user de la séduction pour faire venir Melo.

CARMELO ANTHONY ARRIVE-T-IL AU BON MOMENT ?

L’arrivée de Carmelo Anthony arrive comme un coup de boost pour Portland. En effet, l’équipe fait un mauvais début de saison avec un bilan 4-8. À cela, il faut ajouter la blessure de Zach Collins à l’épaule qui le tiendra hors des parquets pour 4 mois. Ce n’est pas tout, car Rodney Hood souffre de douleurs récurrentes au dos. Enfin, Jusuf Nurkic (fracture de la jambe) ne sera pas de retour avant le début de l’année prochaine, tout comme Pau Gasol toujours en rééducation après son opération au pied.

UNE FIN DE CARRIÈRE COMPLIQUÉE POUR MELO

Carmelo Anthony n’a pas la fin de carrière qu’il imaginait. Après son passage avec les Thunder d’Oklahoma City (septembre 2017-juillet 2018), il est échangé et se retrouve chez les Atlanta Hawks. Là-bas, il rachète son contrat de $2,4 millions pour être agent libre.

En aout de la même année, il signe aux Houston Rockets pour un an. Les Hawks lui payent les $25,4 millions qui étaient prévus sur son ancien contrat pour la saison 2018-2019. Malheureusement, la fusée ne décolle pas aux Rockets et l’équipe le libère après 10 matchs. Janvier 2019, il est envoyé aux Chicago Bulls où il sera immédiatement coupé. En l’espace de 7 mois, Carmelo Anthony a été dans quatre équipes.

Pour une ancienne superstar, c’est assez difficile de finir comme ça. Avant son passage aux Rockets, Carmelo Anthony n’avait jamais débuté un match sur le banc en 15 saisons, soit 1,054 rencontres.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :