NBA FINALS : TORONTO PREND LE LARGE ET MÈNE 3-1

Derrière les 36 points et 12 rebonds de Kawhi Leonard, les Toronto Raptors ont dominé les Golden State Warriors 105 à 92, à L’Oracle Arena. Une victoire qui leur permet d’avoir une main sur le trophée. Toutefois, il ne faut pas enterrer les champions en titre trop vite.

Dans la nuit du vendredi 7 au samedi 8 juin, les Toronto Raptors ont creusé l’écart dans ces NBA Finals. En effet, ils se sont imposé sur le parquet des Warriors, 105 à 92. Une victoire qu’ils doivent à leur défense, mais aussi adresse derrière l’arc et sur la ligne de lancer-franc.

TOUT VA BIEN POUR LES WARRIORS EN PREMIÈRE MI-TEMPS

Le retour de Klay Thompson fait du bien à Golden State. Cependant la maladresse est au rendez-vous pour les deux équipes. À 6 minutes dans le second quart-temps, Toronto est 2/12 à 3pts contre 1/8 pour Golden State. Klay Thompson tire son épingle du jeu et se retrouve à 12 pts dont un 2/4 à 3pts à 4 minutes de la fin de la première mi-temps.

Pourtant très adroit dans le Game 3 (52% aux tirs, 45% à 3pts) les Raptors semblent n’être pas en rythme. Il reste 3 minutes dans le 2nd quart-temps, et Kawhi Leonard et ses coéquipiers ont un taux de réussite aux tirs de 35%, pour seulement 13% à 3pts. Cela explique le score à la mi-temps : 46 à 42 pour les Warriors.

Les 10 pertes de balles de Warriors en 1ere mi-temps ont permis aux Raptors de ne pas se distancer.

SECONDE MI-TEMPS, RÉVEIL DES RAPTORS

Toronto mène pour la première fois au score (59-58) à 5:33 de la fin du 3e QT. Bien aidé par les 9 points de Marc Gasol et les 11 points de Serge Ibaka à ce moment précis du match. Klay Thompson quant à lui, permet à Golden State de ne pas craquer avec ses 22 points et un 4/7 à 3pts. La défense des Raptors concède peu de lancer-francs. Les Warriors sont à 4/7 sur la ligne de pénalité contre un 13/14 pour Toronto. Les hommes du Nord sont devant 79-67 à la fin du 3 QT.

Bilan du 3e QT

Kawhi Leonard + Serge Ibaka → 24 pts, 8/10 aux tirs

Goleden State → 21 pts, 7/20 aux tirs

À l’entame de la dernière période, les meilleurs marqueurs pour Toronto sont : Kawhi (31), Ibaka (15), Siakam (11) et Gasol (9). Du côté de Golden State : Klay (25), Curry (17), Looney (8) et Cousins (6). Grosse frayeur pour VanFleet (8 pts, 4 reb, 6 pd) qui se prend le coude de Livingstone sous le panier.

Il s’en sort avec 7 points de suture. © abc

Ibaka réalise son meilleur match des Finals avec 20pts et 9/12 aux tirs. La maladresse des Warriors continue à 3 pts. Leur nombre de pertes à 7:20 minutes de la fin du match est de 16 contre 9 pour les Raptors. Toronto est d’ailleurs confortablement devant à la marque 91-76. Golden State ne revient jamais au score et s’incline sur son parquet 105-92 .

C’était peut-être le dernier match des Warriors à l’Oracle Arena. Ils déménageront dès la fin de leur saison dans une nouvelle arène.

UN GAME 5 DÉCISIF ?

Toronto prend une sérieuse option sur le titre. Une victoire lundi à Toronto et c’est la fête. Néanmoins, il ne faut pas enterrer Golden State. Un retour de Kevin Durant est encore possible… Dans le cas contraire, le scénario de cette nuit va se répéter.

%d blogueurs aiment cette page :