NBA MVP VOTE : LEBRON ÉNERVÉ PAR LE SYSTÈME ?

Alors qu’il n’a reçu que 16 des 101 votes possibles pour la 1ʳᵉ place, LeBron James a exprimé son mécontentement vis-à-vis du système de vote.

Pour la 4e fois de sa carrière, LeBron James finit à la seconde place des votes pour le MVP. Alors que Giannis Antetokounmpo a été élu avec 85 votes pour la 1ere, la star des Lakers n’en a reçu que 16 sur les 101. Tout en félicitant le double MVP Giannis, il a exprimé son incompréhension suite aux résultats détaillés des votes.

Ça m’énerve. Voilà ma vraie réponse. Ça m’énerve parce que sur 101 votes, j’en ai obtenu 16 pour la première place. C’est ce qui m’énerve le plus. Je ne dis pas que le gagnant ne mérite pas son MVP, mais juste que ça m’énerve. J’ai fini deuxième de nombreuses fois dans ma carrière. Soit pour le titre ou pour le MVP. Comme je l’ai dit, je ne suis jamais venu dans la ligue en disant que je vais être MVP ou champion. J’ai toujours dit que je voulais juste m’améliorer chaque jour et que le reste viendra naturellement. Il y a certaines choses sur lesquelles je n’ai aucun contrôle, mais, ça m’a énervé.

CBS Sports

À LIRE AUSSI : NBA MVP 2020 : GIANNIS, HARDEN OU LEBRON JAMES ? ON A TRANCHÉ !

2012-2013, UNE SAISON AMÈRE POUR LEBRON

Sa réaction fait un peu l’enfant qui pleure parce qu’il n’a pas eu sa sucette. LeBron a continué de répondre aux journalistes en ressassant le passé et l’année 2012-2013 en particulier. En effet, cette année-là il manque le titre de joueur défensif de l’année derrière Marc Gasol. C’est selon lui, l’année où il a constaté que le système de votes présentait quelques soucis.

Lors de la saison 2012-2013, j’avais l’opportunité d’être joueur défensif de l’année et MVP. C’est Marc Gasol qui a eu le trophée défensif et pourtant, il s’est retrouvé dans la seconde équipe défensive de l’année. Ça n’a pas de sens. C’est comme être MVP de la ligue et faire partie de la seconde équipe de l’année. C’est à ce moment-là que j’ai vraiment commencé à regarder les choses différemment. Imaginez-vous être le rookie de l’année, mais finir dans la deuxième équipe des rookies. Puis cette année, j’ai regardé le trophée du joueur ayant le plus progressé. Brandon Ingram a été incroyable et je continue de dire qu’il méritait de le gagner, mais vous avez vu les votes de Devonte Graham ? L’an dernier il tournait à 4 points contre 17,5 cette saison. Si ce n’est pas de l’amélioration alors je ne sais pas ce que c’est. C’est juste que c’est étrange. Parfois, je ne sais pas si l’on regarde vraiment le basketball ou la narration.

UN SYSTÈME QUI CHANGE CHAQUE ANNÉE ?

James poursuit sa plaidoirie en disant qu’il n’est pas là pour refaire les votes, mais il ne peut s’empêcher de constater que les choses ont changé depuis son entrée dans la ligue.

À LIRE AUSSI : NBA : 5 MVP LES PLUS CONTESTÉS DE L’HISTOIRE

Ça a juste changé, ça a beaucoup changé. Parfois, c’est le meilleur joueur, pas la meilleure équipe. Parfois, c’est le gars avec la meilleure saison statistiquement. Ça a changé au cours de ma carrière.

Quoi qu’il en soit, ce qui est fait est fait. Lors de la saison régulière, Giannis a été un meilleur marqueur et défenseur que LeBron. C’est indéniable. On ne remet pas en cause le fait que LeBron soit un joueur plus complet et même meilleur pour certains, mais sur cette saison, Giannis a été le moteur de son équipe. Sa valeur est bien plus importante chez les Bucks que celle de James aux Lakers. N’oublions pas que Giannis a porté son équipe au sommet de la ligue sans un coéquipier comme Anthony Davis.

C’est juste étonnant d’entendre LeBron James parlait de narration alors que toute l’année, on entend les analystes NBA dire que ce qu’il fait à son âge est juste incroyable chaque jour. C’est surtout lui qui a en bénéficié. Enfin, là où l’on peut le rejoindre dans ses arguments, c’est qu’il faut qu’on sache sur quoi les votants se basent.

%d blogueurs aiment cette page :