Publicités

NBA TIP-OFF 2019 : LES TORONTO RAPTORS FÊTENT LEUR BAGUE AVEC UNE VICTOIRE

© Toronto Raptors Twitter

En tant que champions 2019, les Toronto Raptors ont célébré la remise de leur bague avec une victoire face aux New Orleans Pelicans. Une victoire difficile, mais qui donne la température pour cette nouvelle saison.

NBA : QUI SERA CHAMPION 2020 ? QUI SERA MVP 2020? LES GM DE LA LIGUE DONNENT LEURS AVIS

VICTOIRE DES TORONTO RAPTORS DANS LA DOULEUR

C’est face aux New Orleans Pelicans privés de Zion Williamson, que les Toronto Raptors s’imposent en prolongation. Les fans NBA se demandaient comment Kyle Lowry et ses coéquipiers allaient entamer leur saison après le départ de Kawhi Leonard. Effectivement, cela n’a pas été simple.

Pascal Siakam © Toronto Raptors Twitter

LES RAPTORS REMERCIENT SIAKAM ET VANVLEET

Les Toronto Raptors peuvent remercier les apports de Pascal Siakam et Fred VanVleet. Pour rappel, Siakam a été élu Most Improved Player l’an dernier et vient de signer une prolongation max de $130 millions sur 4 ans. Quant à Fred VanVleet, il a été un héros pour Toronto lors des NBA Finales 2019.

Les deux joueurs marquent 34 points. Pascal Siakam ajoute 18 rebonds à sa ligne de statistiques dans cette victoire 130-122. Évidemment, Kyle Lowry participe aussi à la victoire de son équipe en inscrivant 22 points dont des lancer-francs qui font la différence dans les dernières minutes.

© Toronto Raptors Twitter

LES PELICANS NE DÉMÉRITENT PAS

La jeune équipe des New Orleans Pelicans n’a pas à rougir. Brandon Ingram apporte 22 points, aidé par J.J Redick et ses 16 points. Il ne faut pas oublier les 16pts de Jrue Holiday et les 14 unités de Nicolo Melli. Cependant, être privé de leur Zion Williamson pendant 6-8 semaines va couter cher aux Pelicans. En effet, Zion c’est une vingtaine de points par matchs possibles. Ça manque énormément dans des matchs comme celui-ci.

POLITIQUE, BUSINESS, ARGENT…LA NBA FACE À LA CHINE

UNE LONGUE SAISON NBA

Enfin, la NBA est de retour. Bien sûr, il ne faut pas prendre les premiers matchs comme référence finale. La saison est longue et beaucoup de choses peuvent arriver. Néanmoins, commencer sur une belle victoire ou performance est toujours une bonne chose.

Toronto peut encore se faire sa place en Playoffs cette saison. Cependant, il est peu probable qu’ils se retrouvent en finales de conférence cette année. Ils devront faire face aux Milwaukee Bucks, aux Philadelphia 76ers et même aux Boston Celtics. Quoiqu’il en soit, ce ne sera pas simple.

Du côté des Pelicans, les attentes sont différentes. La conférence Ouest est bien plus disputée et l’équipe est jeune et en plein développement. Comme dit plus haut, tout peut arriver, mais ce serait étonnant qu’ils parviennent à se placer dans les 8 meilleures équipes cette saison. On leur souhaite bien entendu, mais soyons réalistes. Leur objectif est minimum 30 victoires. S’ils s’y arrivent, ce sera déjà une réussite.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :