ON SAIT DÉSORMAIS À QUEL POINT CAPTAIN AMERICA EST FORT !

Steve Rogers devient Captain America lorsqu’il reçoit le sérum du super soldat. Puissance, vitesse, vieillissement ralenti, mais est-ce que c’est tout ?

Dans Captain America : The First Avenger, on nous raconte comment Steve Rogers se retrouve à endosser le rôle de Captain America. Tandis qu’il passe les tests pour rejoindre l’armée, il devient le deuxième cobaye à survivre à l’injection d’un nouveau sérum après Johann Schmidt alias The Red Skull. Toutefois, l’expérience est un franc succès avec Steve. On est en 1943, il ne faut pas oublier et sans le savoir ou peut-être que si, le Dr Abraham Erskine vient de « créer » le soldat parfait.

LE PLUS PUISSANT DES HUMAINS ? 

Bon, c’est vrai qu’il n’est pas plus fort que Captain Marvel ou Thor. De plus, Iron Man est capable d’égaler tout ce qu’il fait grâce à ses armures. Comme quoi, l’argent a du bon hein !? Néanmoins, d’un point de vue physique et athlétique, Captain America se tient au sommet de la pyramide. À lutte égale probablement avec Black Panther, mais ça c’est un autre débat.

Steve Rogers est l’humain parfait. Il est plus rapide et plus fort que les meilleurs athlètes du monde. Son corps peut endurer les pires chocs pendant des jours. Ça c’est que l’on voit dans les films, mais ce n’est jamais vraiment détaillé. Qu’est-ce qu’il a gagné en plus de la force et de la résistance ?

ON SAIT DÉSORMAIS À QUEL POINT CAPTAIN AMERICA EST FORT !
© Marvel

THE WAKANDA FILES: A TECHNOLOGICAL EXPLORATION OF THE AVENGERS AND BEYOND

Le site ScreenRant qui s’est procuré le livre The Wakanda Files : A Technological Exploration of The Avengers and Beyond nous donne plus de détails. Tout d’abord, le livre a été écrit, dans le monde réel par Troy Benjamin. Dans le Marvel Cinematic Universe, son auteur est Shuri, la sœur de T’Challa (Black Panther). The Wakanda Files contient donc les recherches du Projet Rebirth de 1943. En effet, c’est ce même projet qui a transformé Steve Rogers en Captain America.

ON SAIT DÉSORMAIS À QUEL POINT CAPTAIN AMERICA EST FORT !

On apprend alors que les « améliorations » apportées par le sérum vont bien au-delà du physique. On découvre donc que le corps de Captain America brûle quatre fois plus de calories qu’un homme moyen du même âge et de la même corpulence que lui. Sachant qu’en moyenne une personne brûle 1800 calories, le capitaine préféré de l’Amérique en brûle 7650 lorsqu’il est au repos. Ce qui veut dire qu’en mission, il faut sans doute multiplier par deux. J’imagine même pas ce qu’il doit manger en quantité après une mission éprouvante.

L’ATHLÈTE PARFAIT ?

Revenons sur le physique. Le livre ajoute  qu’il peut soulever plusieurs tonnes en développer-coucher. Plus rapide qu’Usain Bolt, il peut courir sans trop transpirer 20 km en 30 minutes. En vélo, il serait le meilleur livreur Uber du monde. Vous pensiez que Michael Phelps a une chance ? Même pas en rêve ! Alors qu’il était asthmatique avant la transformation, il peut retenir sa respiration pendant de longues minutes.

ON SAIT DÉSORMAIS À QUEL POINT CAPTAIN AMERICA EST FORT !
© Marvel

LE STRATÈGE ULTIME ?

Ça ne s’arrête pas là… (je suis jaloux)… ! Le sérum a modifié tout son métabolisme et donc ses aptitudes intellectuelles. Sa mémoire est devenue quasi photographique. Pour ce qui en est de sa capacité d’analyse, il battrait n’importe quel champion d’échec tant sa planification stratégique est inégalée. On continue ? Du côté de la santé, ses blessures guérissent bien plus vite que celle d’un humain normal. Ce qui fait mal dans toute cette histoire, c’est que les notes du Project Rebirth précise que le sérum du super-soldat aurait pu être le remède d’une variété de maladies. Le potentiel d’un tel sérum est tout simplement incalculable et vous savez quoi ? Hydra a tué le Dr Eskine, le seul à connaître la formule exacte…

ON SAIT DÉSORMAIS À QUEL POINT CAPTAIN AMERICA EST FORT !
%d blogueurs aiment cette page :