OSCARS 2021 : DÉCOUVREZ LA LISTE COMPLÈTE DES LAURÉATS

Ce dimanche 25 avril 2021 était marqué par la 93ᵉ cérémonie des Oscars. Une édition marquée par la pandémie et des lauréats internationaux !

REGINA KING SUR LE VERDICT DE CHAUVIN

OSCARS 2021 : LISTE COMPLÈTE DES LAURÉATS

L’actrice et réalisatrice Regina King (One Night in Miami) a profité lors de l’ouverture de la cérémonie des Oscars pour dire quelques mots au sujet du procès de Derek Chauvin dans le meurtre de George Floyd. « Cela fait pas mal d’un an et nous sommes toujours en plein milieu. Nous pleurons la perte de tant de personnes, et je dois être honnête, si les choses s’étaient déroulées différemment la semaine dernière à Minneapolis, j’aurais peut-être échangé mes talons contre des bottes de marche ». Elle a également ajouté : « Maintenant, je sais que beaucoup d’entre vous, à la maison, veulent changer de chaine quand vous avez l’impression que Hollywood vous prêche, mais en tant que mère d’un fils noir, je connais la peur quotidienne qui habite beaucoup de gens et ça, aucune richesse ou célébrité ne peut le changer.« 

LISTE DES LAURÉATS AUX OSCARS 2021

Meilleure image : « Nomadland »

Meilleure actrice : Frances McDormand, « Nomadland »

Soirée mémorable pour Frances McDormand. Non seulement elle remporte l’Oscar de la meilleure actrice, mais son film part avec celui de la meilleure image. Enfin, en tant que productrice du film, elle reçoit également un trophée. Dans Nomadland, McDormand joue Fern, qui prend la route après la mort de son mari et la perte de son emploi dans une usine. Elle achète alors une camionnette et cherche un travail saisonnier, rencontre d’autres nomades et apprend des techniques de survie en cours de route. Elle a maintenant trois Oscars de la meilleure actrice. Un en 2018 pour Three Billboards Outside Ebbing, Missouri qu’elle s’est fait voler pendant le bal des gouverneurs après la cérémonie. Toutefois, il a été rapidement récupéré. Son premier Oscar remonte à 1996 pour Fargo.

Meilleur acteur : Anthony Hopkins, « The Father »

Alors que l’on pensait voir Chadwick Boseman honoré ici, c’est à la grande surprise de tous et même celle d’Anthony Hopkins qu’il se voit lauréat de l’Oscar du meilleur acteur. Son dernier Oscar remonte à son rôle en tant qu’Hannibal Lecter dans le Silence des Agneaux. C’était en 1992. Entre-temps, il a été nommé 4 fois sans gagner. Absent pour la remise du trophée, c’est Joaquin Phoenix qui a lu son discours de remerciements. Dans The Father, Hopkins joue un homme qui se bat contre la démence aux côtés de l’actrice Olivia Colman (The Crown).

Scénario original : « Promising Young Woman », Emerald Fennell

Scénario adapté : Florian Zeller et Christopher Hampton, « The Father »

Film international: « Drunk », Danemark

Le film met en vedette Mads Mikkelsen dans le rôle d’un groupe d’enseignants danois qui ont tenté de rester légèrement saouls toute la journée pour sortir de leur malaise.

Meilleur second rôle : Daniel Kaluuya, « Judas et le Messie noir »

Alors qu’il avait l’un des rôles principaux, Daniel Kaluuya (Get Out) remporte l’Oscar du meilleur second rôle. C’est d’ailleur le premier de sa carrière. Ironique quand on y pense, mais un Oscar est un Oscar. D’ailleurs, son co-star, Lakeith Stanfield qui joue le Judas dans le film, était nommé dans la même catégorie. Kaluuya, né à Londres, a incarné le fougueux Fred Hampton, leader des Black Panther et tué lors d’un raid du FBI en 1969. Il a déjà remporté des prix Golden Globe, BAFTA et Screen Actors Guild pour le rôle.

Meilleure actrice de soutien : Yuh-Jung Youn, « Minari »

Meilleure réalisatrice : Chloé Zhao, «Nomadland»

About Chloé Zhao, China-born director of Nomadland – an Oscars hope after  Venice win – who's directing Marvel's Eternals with Angelina Jolie and  Salma Hayek | South China Morning Post

Chloé Zhao est rentrée dans l’histoire des Oscars en devenant ce week-end, la première femme de couleur à remporter l’oscar de la meilleure réalisatrice. Ce qui fait d’elle la seconde femme de l’histoire à gagner cette distinction. La première est Kathryn Bigelow en 2009, pour son film Hurt Locker.

Son: « Sound of Metal « 

Maquillage et coiffure : « Le Blues de Ma Rainey« 

Conception des costumes : Ann Roth, « Le Blues de Ma Rainey »

Court métrage d’action en direct: « Two Distant Strangers »

Court métrage d’animation: « Si quelque chose arrive, je t’aime »

Fonctionnalité animée : « Soul« 

Sujet court documentaire : « Colette »

Documentaire : « La Sagesse de la pieuvre »

Il aura fallu dix ans pour le réaliser. La Sagesse de la pieuvre était au départ un projet vidéo personnel du cinéaste sud-africain Craig Foster pour raviver son lien avec la nature en observant une femelle mollusque en plongée libre près du Cap.

Effets visuels: « Tenet« 

Conception de la production :  « Mank »

Cinématographie : « Mank »

Montage du film: « Sound of Metal »

Musique originale : « Soul », Trent Reznor, Atticus Ross et Jon Batiste

Chanson originale: «Fight for You» de «Judas and the Black Messiah» (musique de HER et Dernst Emile II; paroles de HER et Tiara Thomas)

%d blogueurs aiment cette page :