LES OSCARS NE VALENT QUE $1 !

Malgré leur valeur inestimable aux yeux de ceux qui les reçoivent, pourquoi les statuettes des oscars ne valent rien ou presque sur le marché ?

Ce dimanche 9 février, les nominés aux Oscars 2020 étaient rassemblés au Dolby Theatre d’Hollywood. Ils espèrent repartir avec une ou plusieurs statuette(s) valant chacune $1.

DES RÈGLES STRICTES

L’Académie des Arts et des Sciences du Cinéma qui organise cet événement, a instauré des règles strictes concernant les statuettes. Le règlement officiel stipule que les gagnants ne peuvent en aucun cas vendre leur Oscar sans au préalable faire une proposition de revente à l’Académie pour $1.

À LIRE AUSSI :OSCARS 2020, 11 NOMINATIONS POUR JOKER, MANQUE DE DIVERSITÉ CHEZ LES NOMINÉS

Cette règle s’applique aussi aux membres de la famille héritant du trophée après un décès. Jusqu’en 2015, l’Académie demandait $10 par statuette si le vainqueur ou l’héritier voulait le revendre.

Joaquin Phoenix, oscar du meilleur rôle masculin pour Joker

UN PROCÈS IMPORTANT

Cependant, il y a une histoire derrière tout ce changement. En effet, en 2015, l’Oscar de Joseph Wright pour My Gal Sal (1942) se retrouve dans les mains de Nate D. Sanders, une entreprise qui vend des objets de collection hollywoodiens. La maison de vente aux enchères fondée par Nate Sanders en 1986, Briarbrook, achète l’Oscar pour $79 200. En 2014, ce dernier est consigné par Joseph Tutalo, le neveu de Joseph Wright.

C’est alors que l’Académie poursuit Briarbrook afin de faire respecter sa règle des dix dollars qui avait été ajoutée en 1951. Pourtant, Joseph Wright a remporté l’Oscar 1942, n’est-ce pas ? Oui, sauf que la juge de la Cour supérieure de Los Angeles, Gail Ruderman Feur a écrit ceci :

« Son adhésion à l’Académie était valable jusqu’en 1951 et celle-ci est fondée sur un accord concernant le nouveau droit de premier refus. En 1951, Wright était libre de quitter l’Académie et de vendre son Oscar sur le marché libre, mais a plutôt décidé de conserver son adhésion sous réserve des nouveaux statuts. »

Ce procès confirme le souhait de l’Académie: faire en sorte que les Oscars ne deviennent pas de simples statuettes et ne perdent pas de leur prestige.

Sources : Hollywood Reporter

%d blogueurs aiment cette page :