PORTRAIT 🇬🇦🇨🇮 : P.E. DU BBGANG À LABYRINTHE

P.E. est un artiste gabonais du collectif BBGANG. Aujourd’hui, il revient sur son parcours et la sortie de Labyrinthe, une série de 5 EP.

P.E. ne sont que les initiales de son prénom et nom de famille.

Et non pas Pierre Emmanuel (😂).

Ce dernier se considère comme étant une personne efficace, polyvalente et généreuse.

Efficace parce que je pense avoir une certaine facilité à créer rapidement quelque chose d’assez bon et justement d’efficace. Ensuite, polyvalent parce que je pense que justement, à travers mes EP, je passe d’une ambiance à l’autre, d’une atmosphère à l’autre. Enfin je dirais généreux parce que je suis quelqu’un qui partage beaucoup dans la musique, je topline, j’écris pour des artistes, et de manière générale, ceux qui ont travaillé en studio avec moi pourront vous le dire : je prends et je donne tout ce qui est positif, tout ce qui est énergie positive. La musique c’est avant tout une passion et un partage.

VIE D’ARTISTE ENTRE MUSIQUE ET ÉTUDES

Shot with NOMO Kodak.

Avant cette passion et partage, P.E. a comme la plupart d’entre nous, eu un parcours scolaire normal jusqu’au Bac. C’est après ce diplôme qu’il arrête les cours pendant presque 2 ans. Au même moment, sa carrière avec le groupe prenait de l’ampleur (showcase premières parties, festivals, etc.). Puis il a fallu faire autre chose en plus de la musique.

Avec les différents déménagements, chacun des membres du groupe a démarré une activité autre que la musique en plus de reprendre les cours. C’est à ce moment que j’ai fait de l’anglais et du commerce. J’ai même validé une licence.

Mais l’amour de la musique est bien trop fort pour la laisser toute seule trop longtemps.

Actuellement, je suis en studio. Quand j’ai un peu de temps, je consacre des grosses journées d’affilée pour pouvoir bien travailler sur la musique, car en parallèle, je prépare un master économique.

FORTEMENT INSPIRÉ PAR 50 CENT ET BOOBA

P.E. écrit son premier texte à l’âge de 12 ans, mais commence vraiment le rap dès l’âge de 13 ans.

J’étais passionné et parce que mes petits oncles et grands frères m’ont bercé dans le rap et le R&B (surtout US). De Lauryn Hill à Jay Z, DMX, etc. Puis j’ai moi-même été fortement inspiré dans la grande période 50 Cent aux US et Booba en France.

Le football aussi fait partie de la vie de P.E. dès le plus jeune âge. Il a joué au football en club et il a d’ailleurs cotoyé des joueurs qui sont aujourd’hui des stars du ballon rond.

C’était football quand je sortais, et musique quand j’étais à la maison. Ce sont toujours mes plus grosses passions et centre d’intérêt.

AMOUR FRATERNERL AVEC LE BBGANG

BBGANG c’est la famille. À la base des bases nous sommes un collectif. On a juste démarré par un freestyle pour se présenter, et il a tellement marché à l’époque qu’on est resté en groupe.

Donc pour nous ça a toujours été normal de travailler chacun de son côté pour ensuite se retrouver pour des duos et des morceaux à trois ou quatre.

En effet, le BBGANG n’a jamais arrêté la musique. Le fait de laisser chacun poursuivre en solo pour mieux se retrouver, permet au collectif de toucher plusieurs horizons. Les artistes peuvent grandir chacun de leur côté pour nous offrir des featurings comme Gamos de P.E., Kemo et Fizi.

Kemo et moi, nous formons un super binôme artistique.

Chez CYM Press, on a vraiment accroché sur un de ses titres, Folie. Curieux comme nous sommes, nous lui avons demandé quel a été le processus créatif derrière ce hit. 

C’est très simple nous étions à la maison durant une période ou nous nous trouvions tous dans la même zone. Donc chaque soir on écoutait du son, c’était la période très afro dancehall de Drake et son titre Controlla. On écoutait beaucoup ce type de son, on s’est tout simple décidé à le faire. Pour la création ça fuse une fois que tout est clair et décidé sur la direction.

P.E. : « LABYRINTHE » EST UN CHEMINEMENT

P.E. vient de faire son retour avec pas moins de 5 EP sortis entre le 24 août et le 2 septembre. On parle de 20 titres en 10 jours. Apparemment, les fans en avaient assez d’attendre.

Effectivement, je tease beaucoup de morceaux dans mes stories Instagram et les réactions se montraient de plus en plus virulentes 😅. Dans le sens où les gens me reprochaient de ne rien sortir, j’ai alors promis que j’allais envoyer tout ce que j’avais de côté depuis 2-3 ans. C’est ainsi que j’ai regroupé les différents morceaux appartenant au même univers et pour créer une suite d’EP. J’avais d’ailleurs imaginé ce concept depuis de nombreuses années. Voilà, le cheminement est déjà tracé et il s’appelle : LABYRINTHE.

P.E. est un artiste productif, même s’il ne sort pas tous ses morceaux à un ryhtme effréné. Il prend son temps pour offrir au fan, le meilleur son possible.

Je crée beaucoup de morceaux dans ma tête, je les écris d’abord dans ma tête puis, je les pose en studio ensuite. Ce qui signifie que j’ai vraiment beaucoup de morceaux prêts ou démarrés.

« Tout au feeling » est une bonne façon de décrire le mode de fonctionnement de P.E. Comme il le dit lui-même « Je n’ai pas de timing ». Labyrinthe est un cheminement, une suite de créations qui englobe toute sa créativité sur les 2-3 dernières années.

Tout ce que j’ai sorti c’est fin 2016 à fin 2018. Le travail de 2019-2020 verra le jour à partir de fin 2020. Je me suis promis de démarrer 2021 avec aucun son enregistré/maquetté/préparé en 2019.

P.E. : « SURVEILLEZ LES ASTRES »

Avec son talent et sa plume, il est étonnant de voir que P.E n’a pas de collaborations avec des artistes gabonais célèbres.

C’est juste à la fois un manque d’opportunité, et un manque de temps. Je n’en ai malheureusement pas énormément pour moi. Entre les cours, le taff, et les artistes dont je m’occupe, l’emploi du temps est serré. D’ailleurs celui que je considère et qui est considéré comme le plus grand rappeur gabonais m’a déjà « reconnu » et a validé mon travail et mon talent. Ce fut une GRANDE récompense pour moi et j’espère que nous aurons le temps de faire quelque chose ensemble.

Quoi qu’il arrive, on sera aux aguets car la fin de l’année 2020 et le début de l’année 2021 s’annoncent chaudes.

La suite arrive très vite. Surveillez les astres. À la fois mon côté rap, et R&B. Je prépare la suite afin de faire plaisir à ceux qui me supportent. Enfin, Fizi, Lewis et Kemo préparent également de super choses pour cette fin 2020 et 2021. Surveillez les astres.

On aime les exclusivités comme ça ! En tout cas, on lui donne de la force et on conseille d’aller écouter ces 5 EP ! C’est un voyage dans le monde de P.E. et il vaut le détour.

Retrouvez P.E. sur Facebook, Instagram, Twitter, Spotify et Apple Music.

%d blogueurs aiment cette page :