CINÉ / SÉRIES

POURQUOI IL Y A PLUS D’ANTIHÉROS À LA TÉLÉ ?

The Boys, Invincible, Jupiter’s Legacy. Toutes ces séries ont en commun des superhéros imparfaits, mais pourquoi cette nouvelle tendance ?

Il est vrai que depuis un bon moment, à la télévision, on a accès à des séries sur les superhéros en tout genre. Merci le streaming. Je ne vais pas commencer à toutes les citer, mais en voici quelques exemples : Luke Cage, Inhumans, Agents of SHIELD, Gotham, Black Lightning, DareDevil, Heroes pour les anciens parmi vous ou encore Flash, Arrow, WandaVision, The Umbrella Academy, etc.

Toutefois, il y a une tendance qui commence à bien s’installer. C’est celle des antihéros et des superhéros « imparfaits ». Ceux qui ont des défauts comme nous, les simples mortels. Tu auras remarqué qu’Ils sont de plus en plus mis en avant. Punisher, The Watchmen, The Boys, Invincible et Jupiter’s Legacy. Pourquoi, cet attrait pour ces héros torturés ?

POURQUOI CET ATTRAIT POUR LES SUPERHÉROS IMPARFAITS À LA TÉLÉ ?

CES SUPERHÉROS NOUS RESSEMBLENT

Effectivement, nous les simples humains avons des problèmes, des doutes, des valeurs différentes. Depuis, les premières bandes dessinées, les héros ont toujours représenté la justice, les bonnes mœurs, la paix, la sérénité, le contrôle. Ils ne sont en fait que des versions utopiques des êtres humains. Ils représentent ce à quoi on devrait ressembler. Ce sont des modèles à suivre, des exemples.

Le problème est qu’il est très difficile d’être comme ça. Le seul moyen serait sans doute d’être Dieu, Jésus, Bouddha, Mère Theresa et j’en passe. Et même là, ils ont eu aussi leur moment de colère, de faiblesse, de doutes, etc. Puis, on fait tous des erreurs et on apprend de celles-ci. C’est pourquoi je pense que c’est ce réalisme-là que recherchent les producteurs. Des héros proches de la réalité et du monde qui les entourent. Que font nos héros quand ils ne sauvent pas le monde ? À quoi ils pensent ? Est-ce qu’ils ont toujours envie de se lever le matin pour sauver une grand-mère tombant d’un gratte-ciel ?

Prime Video: Invincible - Saison 1

PLUS INFLUENCEURS QUE HÉROS

Le cinéma tout comme les bandes dessinées évoluent avec leur temps et leur époque. Aujourd’hui, quand je regarde The Boys, je ne vois pas que des héros, mais des influenceurs. Ils font des publicités, ils servent à vendre des produits, ils sont suivis par des millions de gens, etc. La pression de la société et celle de devoir toujours être au top, les affectent comme vous et moi. Sauf qu’être au sommet de la pyramide sociale change les gens. À moins d’avoir un mental d’acier, quand on a la célébrité et l’argent, il est difficile de rester soi-même. Je ne l’ai pas vécu, mais ce ne sont pas les exemples qui manquent. Le mouvement #MeToo dans The Boys, les détournements de fonds, les dérives sexuelles, la drogue comme dans Jupiter’s Legacy, etc.

POURQUOI CET ATTRAIT POUR LES SUPERHÉROS IMPARFAITS À LA TÉLÉ ?

À la télévision, ce que l’on nous montre, c’est donc notre réalité. Les puissants de ce monde sont remplacés par des gens en collant avec des capes. Mais sont-ils si différents ? Combien de fois avons-nous vu des hommes politiques puissants dans des affaires de corruption, de viols et de détournement de fonds ? Tous les politiciens ont des messages préfabriqués pour le public « Je vous promets le changement, la santé pour tous, bla bla bla », pour qu’à la fin, un scandal éclate et laisse voir au monde, l’envers du décors.

CE N’EST DONC PAS NOUVEAU

En effet, dans le genre superhéros, The Watchmen (1986) pointait déjà du doigt ce genre de choses en mettant en scène, des héros concernés par la société dans laquelle ils vivent. Certains participent à la maintenir et d’autres à la sauver. Mais quand il y a des gens au dessus des lois, que faisons nous ? La bande dessinée soulevait déjà cette question : Qui surveille les Watchmen ? Qui peut arrêter Dr Manhattan lorsqu’il décidera de tout détruire ?

Je pense qu’il faut voir cette tendance de superhéros « imparfaits » comme une alerte, une mise en garde. Riches, puissant-es et célèbre ne veut en aucun cas dire qu’ils/elles sont obligatoirement des anges. C’est l’une des raisons pour lesquelles je pense que le divertissement doit aussi servir de critique de la société. Le divertissement doit éduquer les populations aussi et des séries comme The Boys ou Invincible, le font très bien.

SOURCE

%d blogueurs aiment cette page :