CYM PRESS

POURQUOI GAMBLING SCHOOL VOUS PLAIRA

Sorti en 2017 sur Netflix, Gambling School en est à sa saison 2 et si vous avez aimé Death Note, alors cet anime va vous plaire, c’est sûr !

Dans Gambling School on suit Yumeko Jabani, une étudiante qui vient d’être transférée dans un lycée prestigieux. Au sein de l’établissement se déroule des jeux de hasards aux enjeux très importants. Ces derniers déterminent aussi la hiérarchie entre les élèves. Venant tous de familles aisées ou très riches, les élèves s’adonnent à ces jeux dangereux quit à perdre plus que de l’argent. (Oui, ils sont dans un délire là…). Mais que se passe-t-il si on perd ? Orf, c’est très simple, on devient l’animal de compagnie des autres étudiants. C’est une dette qui poursuit l’étudiant même après son diplôme si elle ou il n’arrive pas à la régler avant.

Alors, c’est là où je lui dis que j’ai déjà quelqu’un dans ma vie qui me supporte (rires). © Netflix

Yumeko, c’est un cas à part. Elle ne joue pas pour l’argent ou la célébrité et encore moins pour avoir des étudiants de compagnie. Elle joue pour le frisson, l’adrénaline que procure les jeux de hasard. Cette tension juste avant qu’une carte ne se retourne ou encore qu’une guillotine ne nous coupe le doigt. Oui, oui, les paris sont extrêmes.

Mesdames et messieurs, Yumeko, quand elle est concentrée. © Netflix

QU’EST-CE QUI NOUS A PLU DANS GAMBLING SCHOOL ?

Tout d’abord le caracter design est plaisant à voir. Les personnages ont été dessiné avec soin. Notamment les personnages féminins comme Yumeko ou Midari Ikishima sont envoutantes de charisme. Chacune dispose d’une certaine prestance et dégage sa propre aura. Sans parler de l’ambiance visuelle globale qui est soignée.

Qu’est-ce que tu regardes ? © Netflix

À côté de ça, le rythme des épisodes est bien géré. Il n’y a pas d’épisodes de remplissage comme l’on en trouve dans les Naruto par exemple. L’histoire avance, on en apprend un peu plus à chaque fois sur chaque personnage et l’école. C’est assez captivant et puis les séquences de jeux sont intéressantes et par moment, très intenses. Nous ne sommes pas au niveau du Jeu de la Dame, mais on arrive à être happé par certains passages.

Aujourd’hui il faut qu’on parle du manque de fruits et légumes à la cantine… © Netflix

Enfin, l’ambiance au sein du lycée. On est constamment en pleine guerre psychologique. Ce lycée n’est que le reflet de la société. Les riches font tout pour rester riches afin de dominer les autres et entre eux, c’est une bataille politique de tous les instants.

À LIRE AUSSI : THE GOD OF HIGH SCHOOL : BON, MAIS TROP RAPIDE POUR NOUS…

QU’EST-CE QUI NOUS DÉRANGE DANS GAMBLING SCHOOL ?

Comme tout bon anime, le scénario dans le fond est un peu beaucoup tiré par les cheveux. Certes, il ne faut pas prendre ça au premier degré, mais on est en droit de se demander, mais que font les parents ?? Est-ce qu’ils sont au courant de tout ça ?

Naaaannniiiiiii ? © Netflix

Ensuite, Yumeko est folle à la fois dans le bon sens et le mauvais sens, mais ce qui est étonnant, c’est sa chance. Elle a une chance insolente qui la rend presque injouable pour les autres. On ne veut pas spoiler, mais souvent on se dit « Mais non !!! ». Ce n’est pas vraiment un poids négatif, mais on a l’impression qu’elle est protégée par un ange. Ça tue un peu le réalisme…s’il y en a bien sûr.

Que serait un manga avec des lycéennes sans un plan de ce genre ? Euh..Attention, ça coupe hein… © Netflix

Quoi qu’il en soit, Gambling School saura vous plaire si vous lui donner une chance. Ce n’est pas souvent que Netflix met des mangas sur des jeux de hasard. Honnêtement, on a accroché direct. Les personnages sont charismatiques et un peu fous. Les jeux auxquels ils s’adonnent sont délirants et l’ambiance est vraiment sympa. La tension est super bien retranscrite. En fait, cet anime est un peu comme une version de la série Elite, mais dans un casino, sans le sexe. En tout cas, si vous avez terminé de regarder la saison 4 de l’Attaque des Titans, plongez-vous dans Gambling School. Psst, il y a deux saisons déjà en plus.

Exit mobile version