Site icon CYM PRESS

POURQUOI LES JEUX TIRÉS D’ANIMES SONT SOUVENT MAUVAIS ?

Les adaptations sur consoles de nos mangas/animes préférés sont nombreuses. Mais pourquoi les jeux basés sur les animes sont souvent mauvais ?

C’est normal, lorsque l’on a une licence comme Naruto, One Piece ou Dragon Ball, de vouloir l’exploiter sur tous les fronts. Mangas, Anime, Série TV, OAV, et bien sûr jeux vidéos font partie de cette liste. Malheureusement, une fois portés sur console, ces jeux ne répondent pas souvent aux attentes des fans. Pourquoi ? En fait, on pense qu’il y a plusieurs raisons, mais la principale doit être l’argent.

JEUX VIDÉOS = ARGENT

Et on ne peut pas leur en vouloir. Quand vous avez une licence aussi populaire que Naruto ou Attaque des Titans, vous savez qu’il y a des millions de fans derrière. Ces derniers sont susceptibles d’acheter un jeu estampillé Naruto ou One Piece juste parce qu’il y a le nom sur la jaquette. Sachant que le jeu sera vendu à sa sortie à minimum 30 euros, ça fait beaucoup d’argent.

Sauf que cette façon de voir les choses donne des jeux de combats sans fond ou des Action-RPG plus que répétitifs. Il n’y a qu’à voir Jump Force par exemple. Le premier jeu tout en 3D rassemblant les plus grands héros des shōnens les plus populaires. Ironie du sort, le jeu n’a pas été aussi populaire. Tout simplement parce que graphiquement, il n’était pas à la hauteur. De plus, sa jouabilité ne rendait pas justice à l’univers qu’il était censé recréer sur console.

À LIRE AUSSI : ONE PIECE : UNE SÉRIE NETFLIX AU PROGRAMME

LES JEUX VIENNENT DES PETITS STUDIOS

Étant donné que le but est de gagner beaucoup d’argent, pourquoi en perdre dans le développement ? Certains ou la plupart de ces jeux ne sont même pas développés par les grands éditeurs. C’est le cas de Naruto Shippuden: Dragon Blade Chronicles, une production TOMY. C’est une compagnie qui normalement, fabrique et distribue des jouets.

Les financements, les capacités humaines et technologiques ne sont pas les mêmes. Là aussi, ça traduit la pensée économique derrière tout ça. « L’anime vient de sortir. Il nous faut un jeu. Pas besoin de trop se prendre la tête. Donnez ça à un petit studio et dites-leur qu’ils ont 5 mois pour faire comme le jeu précédent. Les fans achèteront avec une bonne promotion ! (se frotte les mains) ». C’est du fan service quoi…

À LIRE AUSSI : ATTAQUE DES TITANS : UN RÉCAP EN ATTENDANT LA SAISON 4

ILS SE RESSEMBLENT TOUS

Pourquoi ? D’abord, la plupart des adaptations d’anime/manga en jeux vidéos sont des shōnens, donc ils sont axés sur le combat. C’est pourquoi on en voit partout. Enfin, ce n’est pas parce que tous les animes parlent de combat qu’il faut faire que des jeux de combat. C’est encore une mauvaise façon de voir les choses. Néanmoins, c’est vrai que c’est rentable et plus rapide à développer. En revanche, quand les 4 titres se ressemblent à deux pixels près, là on a le droit de bouder, non ? Il n’y a qu’à voir les Naruto Shippuden (développé par CyberConnect2) ou les One Piece Pirate Warriors (Omega Force). Une belle supercherie.

Cependant, de temps en temps, ils apportent une ou deux nouvelles choses dans le gameplay, mais ce n’est pas suffisant pour marquer la différence entre le nouveau titre et le précédent. On a le même problème du côté des jeux de sports comme NBA 2K.

Honnêtement, on préfère attendre 2 ans et avoir un excellent jeu, au lieu du même titre tous les ans sans réelles nouveautés. Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Exit mobile version