SAVEZ-VOUS QUE : MANSA MOUSSA EST L’HOMME LE PLUS RICHE DE L’HISTOIRE DE L’HUMANITÉ

REENACTMENT- Mansa Musa (played by John Phillips) looks over at his disciples. (Photo Credit: Cineflix International Media/ Darren Goldstein)

Plus riche que Jeff Bezos, Bill Gates et Warren Buffett réunis, Mansa Moussa a été élu « homme le plus riche de l’histoire l’humanité ». Qui était-il ?

C’est le site Celebrity Net Worth qui a essayé d’évaluer les plus grandes richesses de notre histoire. Pour se faire, ils ont calculé en prenant en compte l’inflation, l’argent sur lequel avaient été assis les milliardaires, bien avant la période moderne et ça donne ça :

  1. Mansa Moussa I – $400 milliards
  2. La famille Rothschild – $350 milliards
  3. John D. Rockefeller – $340 milliards
  4. Andrew Carnegie – $310 milliards
  5. Nikolai Alexandrovich Romanov – $300 milliards
  6. Mir Osman Ali Khan – $230 milliards
  7. William Le Conquérant – $229.5 milliards
  8. Muammar Kadhafi – $200 milliards
  9. Henry Ford – $199 milliards
  10. Cornelius Vanderbilt – $185 milliards

Bill Gates est 12e alors que Jeff Bezos est 18e de cette liste. Il n’y a pas de femme dans ce classement. Bien sûr, certaines de ces fortunes restent des estimations comme celle de Kadhafi. On n’a jamais vraiment su tout ce qu’il possédait.

On consacrera un article sur ces 10 plus grandes richesses de l’humanité.

400 milliards de dollars. En 2017, c’est l’estimation de la fortune de l’homme le plus riche de l’histoire de l’humanité. Mansa Moussa. Surnommé « Roi des Rois » ou encore « Seigneur des Mines » lorsqu’il prend le pouvoir, Mansa Moussa était connu pour sa richesse mais aussi sa grande générosité.

MAIS QUI ÉTAIT MANSA MOUSSA ?

Dixième mansa (roi des rois) de l’empire du Mali de 1312 à 1337. Durant son règne, son territoire occupe des terres qui auparavant appartenaient à l’empire du Ghana. Il est celui qui porte à son apogée l’Empire du Mali. Diplomate, il établit des relations avec le Portugal, le Maroc, la Tunisie ou encore l’Égypte.

Mansa_Musa.jpg

À cette époque, son empire possède le plus grand nombre de mines d’or connues à l’époque. Il gère des mines de cuivre aussi et excelle dans le commerce du sel. Tellement puissant, il avait le droit de vie et de mort sur tous les habitants de son empire. Il régnait d’une main de fer…ou d’or plutôt.

UN PÈLERINAGE À LA MECQUE CÉLÈBRE

En 1324, il se dirige vers l’Arabie. Il emmène avec lui 60 000 hommes, 12 000 serviteurs dont des esclaves. Des hérauts habillés de soie le suivent en portant des bâtons en or et s’occupent des chevaux et des sacs. Mansa gère alors tout. Il nourrit tout ce monde et tous les animaux.

Si l’on se fie aux récits retrouvés, son « cortège » comprend 80 dromadaires. Chacun d’eux porte entre 50 et 300 livres d’or en poudre. On dit même qu’à chaque escale, il offre des richesses et construit une nouvelle mosquée tous les vendredi et ce, peu importe l’endroit où il s’arrête.

Great_Mosque_of_Djenné_11-1024x614.jpg
Mosquée de Tombouctou © TimeRoast

Il est tellement riche qu’il cause une dévaluation de l’or dans le bassin méditerranéen, qui dure 10 ans. Il en a trop. Les prix gonflent car le marché essaye de s’adapter à l’afflux de richesses. Bien obligé d’arranger les choses, il emprunte à haut intérêt tout l’or qu’il peut prend aux prêteurs du Caire. C’est la seule fois dans l’histoire qu’un homme contrôle le prix de l’or du bassin méditerranéen.

Après 25 ans de règne, il meurt. Sa descendance ne sait pas gérer tout ce qu’il possédait et perd toute cette richesse.

Source : Daily Geek Show

 

%d blogueurs aiment cette page :