SERENA WILLIAMS ET D’AUTRES FEMMES INVESTISSENT DANS UNE ÉQUIPE DE FOOTBALL FÉMININ À LOS ANGELES

Serena Williams et plusieurs autres célébrités féminines viennent d’investir dans une équipe de football féminin à Los Angeles : Angel City.

UNE BONNE CHOSE POUR LE FOOTBALL FÉMININ

Il est important que ce genre de choses se produisent. En effet, dans le monde du sport, surtout collectif, on a cette impression que ce sont toujours les hommes qui investissent. Cette fois, c’est différent. Des femmes le font pour le sport féminin. Serena Williams, Natalie Portman ou encore Jennifer Garner font partie d’un grand nombre de femmes possédant des parts dans un groupe prêt à fonder une équipe féminine de football à Los Angeles.

Cette équipe porte le nom d’Angel City et sera la 11e de la ligue féminine de football aux États-Unis. Elle fera ses débuts en 2022. Serena et son mari, Alexis Ohanian sont à la tête du groupe d’investissement. Leur fille est aussi une des investisseuses. Elle devient par la même occasion, la plus jeune propriétaire d’une équipe de sport professionnelle selon Forbes. De plus, Serena Williams n’est pas à son premier investissement. Elle détient déjà des parts dans l’équipe de football américain de Miami, les Dolphins. L’équipe vaut 2,76 milliards de dollars d’après Forbes. À côté de ça, Williams a créé Serena Ventures pour investir dans des startups fondées par des femmes et des gens issus des minorités. On aime ça !

À LIRE AUSSI : FOOT FÉMININ : 14E TITRE CONSÉCUTIF POUR LYON

QUI SONT LES AUTRES FEMMES DU GROUPE ?

On retrouve donc Natalie Portman, Kara Nortman (une venture capitaliste), Julie Uhrman (entrepreneuse jeux vidéo). Il y a aussi Jennifer Garner (actrice), Uzo Aduba (Orange Is The New Black), America Ferrera (Ugly Betty) et Eva Longoria. Il ne faut pas oublier 14 anciennes joueuses de l’équipe nationale américaine de football : Julie Foudy, Rachel Buehler, Shannon Boxx, Amanda Cromwell, Lorrie Fair Allen, Ronnie Fair Sullins, Joy Fawcett, Angela Hucles, Shannon Mac Millan, Tisha Venturini Hoch, Saskia Webber et Mia Hamm.

C’est le bon moment d’agrandir la ligue féminine américaine de football. En effet, l’affluence a augmenté de 22 % l’an dernier après le succès de l’équipe nationale en Coupe du Monde. Avec ses débuts prévus pour 2022, Angel City a le temps de recruter ses joueuses et de faire la promotion nécessaire afin d’attirer les fans au stade ou devant la télé.

%d blogueurs aiment cette page :