THE I-LAND : UNE COPIE RATÉE DE LOST

The I-Land est une mauvaise version de Lost. Du début à la fin, on retrouve tous les ingrédients ou presque qui ont fait le succès de la série diffusée sur ABC. Malheureusement, rien ne va dans ce « remake ». Comme quoi, la copie n’égale jamais l’originale.

The I-Land, c’est Lost version série B. Le scénario n’est pas très différent non-plus. On retrouve dix individus qui se réveillent sur une plage. Ah, c’est bizarre… Ils ont perdu la mémoire. Vous l’aurez deviné, ils doivent travailler ensemble pour comprendre pourquoi ils sont là et surtout quitter l’île paradisiaque. Meuh non ?

LE SCÉNARIO DE THE I-LAND NE RÉINVENTE RIEN

The I-Land © Netflix

En plus de ne rien inventer, le scénario de The I-Land est bâclé. Il est tellement peu abouti que l’on en vient à douter de la motivation des scénaristes. Dès le premier épisode, on se demande si cette série aura une seconde saison (on vous rassure, c’est loin d’être au programme). La preuve, dès le 3e épisode, on nous dévoile le plus gros secret de l’île. Ensuite, les 4 épisodes restant expliquent petit à petit, pourquoi chacun est là.

UN CASTING AÏE-LAND…

Résultat de recherche d'images pour "the i-land netflix"
The I-Land © Netflix

Mis à part Chase (Natalie Martinez) qui à elle seule donne un semblant de crédibilité à la série, le reste de la distribution tombe à l’eau. Les acteurs surjouent, sont peu crédibles, bref, ils nous ennuient. Ce n’est pas de leur faute quand on voit la réalisation qui copie tout sur Lost, sans y mettre les moyens. C’est dommage pour eux et pour nous. The I-Land est une perte de temps. Cependant, on ne pouvait s’empêcher de vous montrer ce que la série copie sur sa grande soeur.

UNE ÎLE MYSTERIEUSE, ÇA VOUS DIT QUELQUE CHOSE ?

Résultat de recherche d'images pour "lost abc"
Lost © ABC

La bande-annonce nous fait déjà comprendre où l’on mettra les pieds. L’île ressemble beaucoup à celle de Lost. Jungle, montagne, habitations abandonnées. Ceci aurait pu être un hommage, mais bon…

THE I-LAND AIME LES CHIFFRES…

The I-Land © Netflix

Tout comme Lost, la série tourne beaucoup autour des chiffres. Enfin, ici c’est juste un nombre. Le 39. C’est bien, cependant parler d’un nombre qui n’apporte que 3 découvertes sur toute une série, c’est pauvre. Heureusement, à la fin de la série on comprend réellement pourquoi ce nombre est mentionné.

ENTRE OURS POLAIRE ET REQUINS

Dans Lost, l’apparition de l’ours polaire avait réussi à faire son effet à l’époque. Que fait un tel animal sur une île déserte ? En ce qui concerne cette pâle copie, ce sont les requins qui dominent. Nos échoués font leur rencontre alors qu’ils voulaient tout simplement nager. Oui, ils ne savent pas qui ils sont, mais ils savent nager. De plus, ils préfèrent la baignade à la recherche de solutions.

DE LA SAUCE FLASHBACK

Résultat de recherche d'images pour "the i-land netflix"
The I-Land © Netflix

Encore une autre formule prise à Lost. Les flashbacks. Ici, le principe est le même. Chaque retour en arrière nous donne plus d’indices sur le passé de chaque personnage. On peut dire que c’est la seule chose qui nous tienne en haleine. En effet, on constate qu’ils ont tous un secret bien sombre. La vérité est que l’on veut juste savoir pourquoi ils sont là non ?

LES AUTRES…

The I-Land © Netflix

On continue avec l’inspiration prise chez Lost. Nos survivants font la rencontre d’un couple à la Bonnie & Clyde (littéralement). Ils se présentent comme étant eux aussi des naufragés. Plus tard, on apprend qu’ils ont été envoyés sur l’île…

APRÈS THE I-ILAND, THE TWO-LAND

Résultat de recherche d'images pour "the i-land serie"
The I-Land © Netflix

The I-Land possède une seconde île appelée Two-Land. Lost avait l’île de l’Hydre. Contrairement à Lost qui va plus loin avec ce second territoire, ici on effleure le sujet en ne parlant que du cannibale qui y réside.

Source : Netflix

%d blogueurs aiment cette page :