TOKYO 2020 : UN GRAND PAS VERS L’ÉGALITÉ DES SEXES

@beer5020 via Twenty20

Le CIO a annoncé que les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 atteindront un nouveau record en termes d’égalité des sexes.

Un nouveau record. Si l’on se base sur les chiffres des Jeux Olympiques d’Atlanta en 1996, le nombre de femmes participant aux Jeux est passé de 34 % à 48,8 % pour Tokyo 2020. Un chiffre qui devient maintenant la référence pour Paris 2024. Seuls les Jeux Olympiques de la Jeunesse de Buenos Aires en 2018 ont atteint une parfaite parité.

UN OBJECTIF : ACCROITRE LA PARTICIPATION DES FEMMES AUX JO

Lors des Jeux de Paris 1900, il y avait seulement 22 femmes pour un total de 997 athlètes, soit 2,2 %. Elles ont participé à 5 épreuves : tennis, voile, croquet, équitation et golf.

Depuis, les choses ont évoluées dans le bon sens. Au cours des 25 dernières années, le Comité International Olympique (CIO) a encouragé les Comités Nationaux Olympiques (CNO) et les Fédérations Internationales à augmenter le taux de participation des femmes aux Jeux Olympiques.

Résultat, l’admissibilité aux divers sports, augmentation du quota de femmes dans les fédérations et augmentation du nombre d’épreuves à médailles pour les athlètes féminines.

Résultat de recherche d'images pour "tokyo 2020"

À LIRE AUSSI : LA FLAMME OLYMPIQUE EST ALLUMÉE

1991 : L’ANNÉE DE LA MIXITÉ

En 1991, le CIO décide de prendre une initiative. Chaque nouveau sport ajouté au programme des Jeux Olympiques doit proposer des catégories masculines et féminines. C’est donc le cas des nouveaux sports qui feront leurs débuts aux Jeux de Tokyo 2020 : baseball/softball, karaté, skateboard, escalade de vitesse et le surf.

Source : CIO

%d blogueurs aiment cette page :