Publicités

UN ALGORITHME CAPABLE DE DÉTECTER LE CANCER DU SEIN 5 ANS PLUS TÔT ?

Des chercheurs du MIT ont mis au point une méthode permettant d’analyser des mammographies avec l’aide d’une intelligence artificielle. Celle-ci est capable de détecter les signes annonciateurs d’un cancer du sein jusqu’à 5 ans plus tôt !

Un bond en avant dans la lutte contre le cancer du sein. L’algortihme mit au point par les chercheurs du MIT a été « formé » en utilisant les mamographies de près de 60 000 patitentes. Toutes de L’hôpital général du Massachusetts. Au total, c’est plus de 90 000 images analysées.

Ensuite, l’algorithme a classé les patientes :

  • 31% (avec un haut risque de développer un cancer)
  • 18% (soumises à des méthodes traditionnelles d’évaluation du cancer)

PAS DE DISCRIMINATION POUR L’ALGORITHME

L’algorithme est aussi efficace sur les patientes caucasiennes et de couleurs. En effet, d’autres intelligences artificielles ont encore des petits soucis à ce niveau. Pourquoi ? Pour la simple est bonne raison que l’échantillon de données qui leur a servi d’entrainement, n’est pas assez représentatif.

Selon MIT, 43% des femmes noires ont plus de chances de mourir d’un cancer du sein que les femmes blanches.

Avec cette méthode, les chercheurs pensent qu’un jour, il serait possible de personnaliser les programmes de prévention du cancer du sein.

S’il est approuvé, l’algorithme peut sauver des milliers de vies en France et dans le monde. De plus, l’algorithme pourrait, à l’avenir, être utilisé pour détecter différentes formes de cancer comme celui du pancréas ou des maladies cardiovasculaires.

Sources : MSN / MIT

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :