JEUX VIDEO

WATCH DOGS : LEGION SE MONTRE DANS UNE BANDE-ANNONCE OFFICIELLE

Watch Dogs : Legion débarque le 6 mars 2020. Le dernier-né de la licence entraine les joueurs dans un Londres futuriste. Là-bas, ils peuvent recruter littéralement qui ils veulent pour lutter contre la nouvelle vague d’autoritarisme.

Dans Watch Dogs : Legion, les habitants de la ville ne sont pas générés aléatoirement. Au contraire, ils ont tous un calendrier et leur propre histoire. Ils disposent de traits spéciaux que les joueurs peuvent exploiter afin d’aider la cause. Comment c’est possible ? Grâce à la fonction « Jouer en tant que n’importe qui ».

JOUER EN TANT QUE N’IMPORTE QUI !

Pour faire simple, en aidant les différents personnages du jeu, les joueurs changent de façon positive leur opinion vis-à-vis du groupe de hackers DedSec. Une fois fait, il est possible de les convaincre de rejoindre le groupe. C’est seulement à partir de ce moment, qu’ils deviennent contrôlables.

Ces derniers peuvent devenir des espions, des pilotes de drones et plus encore. Bien sûr, les joueurs peuvent les remplacer selon leurs envies.

LE JEU S’ADAPTE À VOS CHOIX

Tous les citoyens de la ville possèdent leur propre voix. De plus, peu importe le personnage contrôlé, le jeu s’adapte à son physique, personnalité et histoire lors des cinématiques. Tout comme dans Red Dead Redemption 2, les choix opérés par les joueurs influent sur le monde qui les entoure. Ils pointent une arme, les citoyens feront de même. Si le personnage meurt, il meurt pour de bon.

Comme un RPG, les caractéristiques des agents évoluent. Au fur et à mesure, ils en débloquent de nouvelles capacités. Enfin, il sera possible de jouer en co-op jusqu’à quatre avec une progression partagée, qu’ils jouent en solo ou en ligne.

Source : Ubisoft

Publicités